Pensionnat Phoebe

Ne serait-ce pas beau, un monde où nous serions tous amis ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mar 13 Nov - 19:07



CARTE D’IDENTITÉ


Prénom & Nom : Alcymée Onésime de Treses
Surnom : Al', Alcy' ou Ally
Age et date d'anniversaire : 19 ans, née un 12 Mai 1993
Sexe : Femme
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Type de Yajuu (terrien, aquatique ou aérien) : Yajuu Terrien
Race : Itachi
Rang (élève, professeur, rebelle...) : Élève
Classe : 10

Don : Manipulation du verre
Informations:
 




C'EST L'HEURE DE L'INTERVIEW.

As-tu un Don de naissance ? : Yep! ~/o/
Depuis combien de temps es-tu au pensionnat ? : Depuis mes 15 ans, il fallait bien que j'aille quelque part, sous les ponts ça va deux minutes, mais au bout d'un moment les autres clochards finissent par devenir lourds... Vous voyez pedobear ? Bah ils étaient pareil, mais puissance dix.
Pourquoi es-tu venu au Pensionnat Phoebe ? : Une dispute qui a mal tourné, une claque dans la figure qui ne tombe pas sur la joue d'une fille plate et me voilà. J'étais jeune, et pourtant, j'avais déjà un sacré caractère. Du coup j'ai débarqué, car je connaissais l'endroit de nom et que ça avait l'air tranquille... c'est tout.
Quel est ton rêve le plus secret ? : Oublier.
Serais-tu prêt à mourir pour quelqu'un ou quelque chose ? : Certainement, mais il faudrait vraiment que ce soit un sacrifice qui en vaille la peine. Je meurs pas pour des prunes moi, non mais ho.





TOI ET JUSTE TOI.

Physique.

Petite, Alcy' est définitivement petite. Elle ne mesure qu'un mètre cinquante et un. Son aspect frêle est renforcé par une corpulence plutôt maigrichonne, mais elle n'a pas à se plaindre car il faut avouer qu'elle a une plastique plutôt agréable avec ce qu'il faut, là où il faut. Elle a un corps plutôt ferme, il lui arrive de passer des heures à se défouler dehors, seule. Al' ne tient pas en place, c'est un fait indéniable, les cours sont d'ailleurs pour elle une véritable torture... L'immobilité est une activité à laquelle elle s'adonne rarement.
Des cheveux blancs-argentés trônent sur le haut de son crâne, c'est un des grands points communs qu'elle retrouve avec sa forme animale : elle devient une belette entièrement blanche et légèrement grisée. La seule partie de son anatomie animale qui tient de sa forme humaine est la couleur de ses yeux, ou du moins de son seul œil valide qui est d'un bleu turquoise. L'autre, le gauche, est hors service depuis un fâcheux incident de son enfance. Elle cache la misère avec un cache-œil noir orné d'une rose pour éviter aux autres de voir la vilaine cicatrice qu'elle a sur sa paupière, totalement boursoufflée et dont les deux parties se sont fondues en une seule masse rougeâtre.

Point de vue style vestimentaire, vous la remarquerez certainement très facilement dans les couloirs du pensionnat. Son dada, ce sont les chapeaux hauts de formes en tout genre, petits ou grands, souvent noirs et fleuris... Bref, c'est son accessoire fétiche. Al' aime aussi mélanger les styles : par moments un peu gothique, elle ose les bottes noires à clous et chaînes, les collants résilles troués, etc.
Elle porte presque tout le temps des shorts plus ou moins courts, vous la verrez de temps en temps en pantalon, mais quasiment jamais en jupe ou en robe. Sauf si les circonstances l'obligent. Un peu garçon manqué par moment sur les bords, elle s'adonne à une certaine passion pour les chemises tant masculines que féminines, Alcy' possède aussi un nombre incroyable de vestons et de vestes de costumes principalement à queues de pies. Bref, c'est une excentrique.
Mais la jeune femme ne porte presque jamais de couleurs, du moins pas de couleurs vives, sa garde robe est une alliance de noir, de prune, de rouge sombre, de gris, de blancs et de quelques couleurs pastelles. Le reste, elle trouve ça vulgaire.

En ce qui concerne ses attitudes, elle n'a selon elle aucuns tics, tocs ou mêmes tacs. Elle adopte presque souvent une attitude neutre, ne souriant que lorsqu'elle pense que c'est vraiment nécessaire, et agissant toujours selon ses propres instincts, lui donnant souvent une aura chargée d'un certain magnétisme animal, fait de ruse et d'une certaine tension permanente, alerte sur ce qui l'entoure.
Si vous la croisez dans les couloirs, vous la verrez toujours se déplacer de manière souple et élégante. Elle est plutôt gracieuse malgré elle, même s'il lui arrive parfois de se laisser aller à des attitudes nonchalantes et paresseuses dans ses moments de grands ras le bol de la vie.


Caractère.

Une vraie bombe. Mais pas dans le sens que vous croyez, cela veut plutôt dire qu'elle peut exploser à n'importe quel moment et pour n'importe quoi. Un mot ou une phrase qui ne lui plait pas peut lui suffir à laisser se déchainer son impulsivité, soit par son répondant, soit par une bonne claque. C'est une tête brûlée, et pour elle, rien n'est suffisamment effrayant. Du moins c'est l'image qu'elle s'efforcera de vous donner, à vous qui essayez de savoir ce qui se cache derrière ce morceau de dynamite.

Elle n'est pas forcément très souriante comme fille, mais si vous avec un jour l'occasion de lui en faire tirer un, il aura au moins le mérite de ne pas être dénué de sens. Et oui, Alcymée et une personne fondamentalement franche, tout ce qu'elle vous dira sera ce qu'elle pense vraiment, sauf en de rares occasions. Elle n'oublie pas qu'il faut qu'elle contrôle ce penchant, surtout avec certaines personnes et dans des circonstances particulières. Tâche difficile qu'est le travail sur nous-mêmes... Mais sa détermination est sans faille, comme pour la plupart des choses qu'elle entreprend.

Par contre, malgré que ce soit une personne peu bavarde, si vous attisez sa curiosité, elle pourrait bien vous étonner par son débit de parole assez impressionnant. Quand elle s'intéresse à quelqu'un ou quelque chose, ce n'est pas à moitié, sachez-le bien. Néanmoins, si vous engagez la conversation avec elle, je préfère vous prévenir : elle peut être très susceptible sur certains sujets.

Si vous êtes dans son cercle d'amis, obtenir sa confiance sera difficile de par sa méfiance, mais une fois cela fait, elle est du genre à défendre tous ceux qui comptent un minimum pour elle. Elle cache un grain de folie difficile à faire émerger, il est rare qu'elle se livre sur son passé. Même si vous faites partie de ses amis les plus proches. Passer le mur Alcy' sera donc une tâche ardue, mais une chose est sûre, elle vous rendra votre affection comme il se doit.

Être l'ennemi(e) d'Al' est... plus difficile. Dans le sens où elle est du genre rancunier et acharnée. Une fois qu'elle est en froid avec quelqu'un, elle ne revient pas en arrière. Sauf si vous trouvez l'argument fatal et qu'on ne refuse pas. Alcymée ne fuit pas l'adversité, sa fameuse impulsivité en est la cause, et une chose est sûre, elle n'a absolument pas peur des menaces, ni de se battre. Alors gare à vous si vous vous attirez ses foudres, surtout si en retour l'affrontement n'est pas votre tasse de thé.


Histoire.

« Alors comme ça vous voulez en savoir plus sur ma vie palpitante ? Ha, vous me faites rire, tous pareils à toujours vouloir tout connaître. Bref… comme vous n’avez pas l’air de vouloir me lâcher la grappe, je vais parler.

Tout commença ce fameux 12 Mais 1993. Je venais de venir au monde, et déjà j’en faisais baver à mes parents par mes cris aigus. Derrière leurs airs attendris, une certaine angoisse, celle de ne pas savoir ce qui allait les attendre. Un bonheur en entraîne souvent d’autres, mais dans ce cas précis, j’allais vite devenir une sorte de fardeau. Et oui, ma famille était, et est certainement toujours, bourgeoise. Avec ses origines Françaises, nous nous distinguions par nos grands principes et préceptes d’éducation. Il n’y a pas à dire, j’ai été menée à la baguette, d’une dureté et d’une froideur effroyable.

Mes parents disaient que c’était pour mon bien, pour me mettre dans le droit chemin, moi ça me donnait envie de vomir. Qui aurait voulu ressembler à deux pantins idiots et guindés qui font toujours attention à leur tenue en public ? Certainement pas moi, je suis trop éloignée de ça pour porter le même masque, ce foutu sourire hypocrite qui me donnait des boutons. Ils ont longtemps essayé de m’enfermer dans leur bulle de perfection, pour que j’arrête d’être aussi parasite.

C’est vrai que je passais mon temps à faire des trucs que les enfants de cette classe sociale ne sont pas censés faire. Genre… m’en aller sans prévenir pour passer mes après-midi dehors avec des gens populaires (du moins ça c’est l’horrible nom que leurs donnaient mes parents). On s’éclatait à grimper dans les arbres, à faire les idiots sans cesse. Pourtant je savais qu’en rentrant chez moi ça allait chauffer et que j’allais encore une fois me prendre une morale d’une heure dans la figure. Mais tant que ça n’allait pas plus loin, je m’en fichais. Même si ça allait toujours plus loin, graduellement.

Je crois qu’en fait, ce phénomène d’étouffement permanent de mes parents a vraiment commencé à empirer quand j’ai perdu mon œil gauche. C’est fou ce qu’on pouvait être bêtes étant petits. On jouait, tranquillement, enfin… façon de parler, en fait on s’éclatait à allumer des feux d’artifices parce qu’on trouvait ça extra. Sauf que ça a fini par mal tourner, je n’ai jamais compris d’ailleurs comment ce garçon a fait pour viser aussi mal… Je me suis pris un de ces machins incandescent dans l’œil qui a littéralement grillé. Sans parler de mes paupières qui ressemblent carrément plus à rien aujourd’hui, mis à part à un espèce de monticule de peau rougeâtre par endroits.

On a de nombreuses fois essayé de me convaincre d’une opération pour retrouver un œil au visage humain, mais pour moi c’était le symbole de trop de souvenirs, de ma vie comme je l’entendais, sans personne pour me dicter mes choix. Et pourtant je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie… Un peu masochiste direz-vous ? Pensez ce que vous souhaitez, après tout, qui pourrait comprendre sans avoir été dans mon cas ?

Puis vint mon adolescence, ah cette période ! C’était du feu de Dieu ! A vrai dire, c’est aussi là que tout à continué d’aller de pire en pire dans mon cercle familial. J’étais en pleine rébellion, plus simplement par des actes enfantins, mais aussi par des paroles plus blessantes les unes que les autres envers mes parents qui refusaient toujours autant de me laisser avoir mon propre style de vie. Et, alors qu’une fois j’étais allée à une soirée bien arrosée sans leur autorisation, pour faire comme les autres au moins un peu, je me suis pris la rouste de ma vie. Une claque monumentale en pleine figure, la première, mais aussi la dernière que je me suis jurée d’accepter de la par de ces êtres qui me servaient de parents.

C’est bête, mais ça a été comme un déclic pour moi. L’impulsion qui m’a dit de partir, de ne plus jamais remettre les pieds dans cette maison. Je sais que… ce que j’ai fait été mal, de partir comme ça en les laissant dans l’inquiétude, mais à force de ne pas trouver les bons signaux pour leur faire comprendre mes attentes, j’avais fini par lâcher prise. Par faire n’importe quoi. J’ai donc fait mon sac aussitôt, ils ont bien essayé de me retenir mais c’était trop tard, bien trop tard, mon impulsivité avait pris le dessus.

J’étais loin. Dans les rues de la ville sans argent, je logeais un petit bout de quai sous un pont, à l’abris des regards mais pas des étrangers mal intentionnés. J’ai du me battre, à plusieurs reprises pour éviter des actes d’une violence rare pour une jeune femme. Et finalement, je l’ai rencontré. Ludwig. Un inconnu au grand cœur. C’est lui qui m’a parlé du pensionnat, il devait vraiment avoir pitié de moi le pauvre… vu comment il a insisté pour que je m’installe entre ces murs. Mais bon il faut avouer que je n’avais pas trop le choix, c’était ça, ou finir sans avenir définitivement. J’ai préféré me raccrocher aux branches tant qu’il en était encore temps. Et c’est ainsi que je suis arrivée ici à mes 15 ans, après 6 mois de vie à l’arrache, à fuir les gens qui risquaient de me ramener à mon ancienne vie.

J’ai passé 4 années géniales ici, vraiment, avec des prises de bec de temps en temps… mais rien de fâcheux. On ne peut pas dire que je croule sous les amis, j’aimerais bien que ça change parfois, même si j’ai conscience que mon attitude n’est pas forcément propice à une vie sociale épanouie. Un travail sur soi est toujours la chose la plus dure qu’il nous est donné de faire. Mais vu mon entêtement, je finirais par y arriver. »




MINI-RP



"Allez, cette fois-ci je vais y arriver..."

Elle était seule dans son vaste jardin, à jouer aux billes du haut de ses 8 ans. Billes offertes par un de ses amis de l'époque lui étant cher. Il lui était déjà arrivé de remarquer qu'elle ressentait certaines vibrations quand elle approchait ses mains de tout objet en verre, elle en avait d'ailleurs fait exploser plus d'un sous le coup de la colère. Elle était persuadée de pouvoir réussir à contrôler cet espèce de lien. Al' avait déjà réussi une fois à rassembler les bouts d'un des récipients qu'elle avait brisé, mais toujours de façon inconsciente.

Aujourd'hui, elle voulait profiter d'avoir en sa possession de simples billes en verre pour tenter de comprendre le fonctionnement de ce magnétisme étrange. La petite fille les avait dispersées sur le sol devant elle, à un mètre environ, elle fronçait les sourcils, se concentrait de façon intense pour tenter de rassembler les billes et de les faire revenir vers elle, mais en vain. Les petites sphères étaient toujours aussi immobiles. Elle fit une moue boudeuse, mais son caractère combatif était plus fort que la défaite. Elle réessayait encore et encore, des heures durant.

Quand soudain, dans un mouvement de rage, elle fit un geste de la main comme pour balayer l'échec qu'elle venait encore une fois de subir. Et, à sa grande surprise, les billes se soulevèrent du sol et partirent chacune dans une direction opposée. Un petit sourire se dessina sur son visage pâle, et elle tendit ses bras devant elle, avant de les ramener lentement vers son torse. Elle vit au loin des petites boules scintillantes flotter dans les airs. Al' s'arrêta soudain, et les billes retombèrent en même tant que ses membres supérieurs le long de son buste. Ses yeux se mirent à briller et elle bondit de joie.

"Enfin... oui ! J'ai réussi... je suis trop forte !"

Par la suite, elle passa de longs moments à s'entraîner en solitaire pour voir toute l'étendue de ses capacités. Et au delà de créer du mouvement par son énergie, elle se rendit vite compte qu'elle pouvait aussi modeler cette matière translucide à sa guise. Aujourd'hui, elle est loin de connaître tous les secrets de son don, Al' continue encore et toujours à s'acharner pour devenir toujours meilleure dans l'usage de son pouvoir. Depuis, elle a toujours à sa ceinture son sac de billes en cuir, merveilles conçues par l'homme à base d'un élément purement terrestre : le sable.





PETIT ÊTRE DERRIÈRE TON ORDI.

Prénom/pseudo : Chlobidou
Âge : 20 ans, uech.
Comment as-tu découvert ce forum ? : Par un autre membre.
Qu'en penses-tu ? : Le design est juste puissant, coloré, ça met de bonne humeur! Et puis super accueil, ça fait plaisir. :)
Une remarque ? : Pitètre un peu beaucoup de topics disséminés, pas facile de s'y retrouver quand on vient d'arriver. Mais le message d'accueil est un super point fort qui donne quand même toutes les bases. Après c'est moi qui suis un peu masochiste et qui fouille partout. xD
Preuve de lecture du règlement :




Dernière édition par Alcymée O. de Treses le Sam 17 Nov - 16:34, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alone Swarch

avatar


MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mar 13 Nov - 20:14

Bienvenue à toi ! :3

_____________

Spoiler:
 

Reira, I love you ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mar 13 Nov - 20:52

Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Summer Finn

avatar


MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mer 14 Nov - 14:17

Bienvenue a toi
Vien donc ous rendre visite sur la cb et bonne chance pour la suite de ta fiche^^

_____________
Danseuse de Cancan survoltée

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Connors

avatar


MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mer 14 Nov - 16:12

Salut Koupine, bienvenue femme au nom si long \o/

Bon, nono aime pas et dit que ça pourrit la réputation de PP, mais je vais le faire quand même *^* (critiquer :3)

Si ton personnage à 19 ans, et qu'il est arrivé à 8 ans ça fait, heu... *compte* 11 ans qu'il serait au Pensionnat. Pas de chance, je sais pas quel age à le bâtiment, mais je suis sûr et certain qu'il est plus jeune.

Voilà, encore bienvenue et bonne chance pour ta fiche, Koupine :3


[EDIT] ah, et au fait, je croit que téléportation, c'est déjà pris. Mais peut être par un membre pas encore validé... Vous faites la course ? :3

_____________
FAN CLUB DE LEMON /o/

Citron ♥:
 


Je m'aime ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mona Moon

avatar
L'Art ne ment pas !

MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mer 14 Nov - 16:43

Welcommmmeuuuuuuh
Logan deux perso peuvent avoir le même pouvoir...
Bref bonne continuation de ta fiche ^^

_____________

When the moon fell in love with the sun
All was golden in the sky
All was golden when the day met the night

When the day met the night - Panic ! At The Disco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mer 14 Nov - 21:21

Oh mon Dieu ! Al' serait donc plus vieille que le pensionnat ? Bientôt les rides, les amis, bientôt les rides... xD
Plus sérieusement, je changerais ça dès que j'en ai l'occasion.

Et je prends pas ça pour de la critique en fait, je préfère qu'on me remette sur le droit chemin, parce qu'avec tous les topics que j'ai lu c'est possible que je me sois embrouillée sur le contexte. :)

Pour le pouvoir il me semble pas qu'il soit pris. Mais bon ma fiche est loin d'être au point, je vais sûrement encore changer si je trouve mieux. :P

Je préviens juste que si j'avance à la vitesse d'un gastéropode, c'est car je croule sous les partiels et révisions en tout genre en ce moment. Pitié, pas taper. T.T

Édit : si, en fait vous avez le droit de me punir pour mon affront : j'en ai perdu ma politesse ! Merci de votre accueil les gens ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Natsumikan Tokiiro

avatar


MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Mer 14 Nov - 21:42

Bienvue =3
je compatis à la galère de la fiche :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsumi Minaga

avatar


MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Jeu 15 Nov - 7:14

Bienvenue jolie demoiselle à l'oeil abîmé ! *copiiiiiine*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Kazama

avatar


MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Sam 17 Nov - 15:34

Biienvenue o/. J'aime bien le caractère de ton persow' ♥. Bons futurs rps ~

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Sam 17 Nov - 16:35

Merci encore pour votre accueil !

J'ai vaincu la fiche ! Elle est enfin finie. :D
Revenir en haut Aller en bas
Lemon J. Ericson

avatar
Admin intransigeant & Surveillant psychopate s'aimant énormément ♥

MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   Sam 17 Nov - 18:30

Bienvenuuuuuuuuue :P



BIENVENUE !

Eh oui, eh oui, tu es maintenant validé !


Avant de commencer à rp, il te faudra faire plusieurs choses : Tu devras tout d'abord aller recenser ton Don, puis faire de même pour ton avatar. Et ensuite, il faut que tu passes faire une demande de chambre, pour ne pas finir SDF ! Si tu veux un colocataire en particulier, n'hésite surtout pas à prévenir.
Ensuite, tu pourras aller faire une demande de tatouage, mais seulement si tu n'as pas de Don de naissance (puisque si tu as un Don de naissance, tu n'as pas besoin de tatouage pour l'activer). Tu pourras aussi faire une demande de rp. Tu trouveras forcément ton bonheur, il y a pleins de membres actifs qui n'attendent que l'arrivée de petit nouveau pour s'amuser avec eux. o/ Et n'oublie pas que, si tu es un nouvel arrivant, il faut passer par le hall d'entrée (mais tu peux faire sous forme de one shot). N'hésite pas non plus à intégrer un club (trois, maximum) que tu pourras retrouver ici. Par contre, si tu ne trouves pas ton bonheur, tu peux en créer, il n'y a aucun problème là-dedans, bien au contraire !



_____________

Haru ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Finie ~ 100%] Alcymée O. de Treses - ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Administration et plus :: Votre personnage :: Présentations validées-