Pensionnat Phoebe

Ne serait-ce pas beau, un monde où nous serions tous amis ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 un lieu calme [rp libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aléa Mortyl

avatar


MessageSujet: un lieu calme [rp libre ]   Sam 10 Nov - 12:19


Aléa adorait aller nager dans le lac, se promener, faire les magasins, dormir, et même les cours ne l'ennuyaient plus comme avant. Cependant elle se sentait a l'étroit de plus en plus, il lui manquait un petit quelque chose qui lui redonnerait sa vigueur d'antan (enfin du début de son arrivé au pensionnat)
Chaque jour, elle avait l'impression de n'être qu'une marionnette de plus, on lui tirait les ficelles et elle était contrainte et forcé de suivre le mouvement...
C'était une sensation effroyable pour elle de ne pouvoir faire ce que bon lui semblait a l'heure qui lui semblait la plus approprié.
Pourtant dire qu'elle ne se sentait pas a sa place ici serait du pure mensonge, elle avait des amis, rencontrait de nouvelles personnes pratiquement tout les jours, s'amusait,... mais alors pourquoi n'était-elle pas bien ?
Elle avait beau se turlupiner la tête, rien ne venait, elle n’avait aucune motivation et même si elle paraissait ‘normal’ de premier abord, dans la tête de la jeune fille il n’y avait que du tourment.
Pourquoi se posait-elle toutes ses questions maintenant ? Pourquoi alors que tout allait pour le mieux elle se retrouvait a déambuler dans les couloirs a 2 heures du matin comme une âme en peine ? Et pourquoi diable elle avait aussi faim ?
Ce n’était pas comme si elle ne mangeait pas pour entretenir la ligne et avoir l’air d’un mannequin, elle mangeait dès qu’elle en avait envie, même si cela devait être du grignotage dix minutes après qu’elle ait réellement mangé.
Mais depuis quelques jours elle était réveillé même la nuit et des crampes aussi violentes que si on lui avait donné un coup de poing l’obligeait a se lever et a aller manger sous peine de ne pas refermer l’œil jusqu’au lendemain et d’être aussi désagréable qu’un ours sortant de son hibernation avec un mois d’avance.
Aléa soupira, cela en devenait désespérant, elle ne comprenait pas et elle ne savait pas si elle avait vraiment envie de comprendre, mais le fait de rester ainsi et de se réveiller toute les nuits n’était pas pour l’aider.
Que faire a 2h du matin quand tout le pensionnat dort paisiblement, que le réfectoire est fermé, et qu’il n’y a rien a faire que de marcher, toujours et encore marcher jusqu'à ce que le sommeil nous gagne et que l’on se dirige de nouveau dans son dortoir pour finir une nuit qui sera courte.
Elle ne sait combien de temps elle resta perdu dans ses songes, a réfléchir a des questions de plus en plus idiotes, et en y répondant avec de plus en plus de lassitude. La seule chose qui était certaine pour elle, s’était qu’elle devait avoir fait plus d’une heure dans cet état, car sa tête commençait a la faire souffrir, le sommeil commençait a vouloir reprendre ses droits sur le corps… Pas trop tôt !!!
Elle marcha encore et entra dans ce qu’elle pensait être son dortoir, cependant, lorsque ses yeux eurent fait l’éclaircissement de la pièce, elle se rendit compte qu’elle se trouvait totalement à l’ opposé de sa destination finale, elle était dans la bibliothèque.
Elle s’était perdue ?? Dans le pensionnat ? Aïe !!! Elle n’était vraiment pas bien !!!
Aléa décida de rebrousser chemin lorsqu’elle se dit que peut-être qu’ici elle serait au calme et qu’elle pourrait dormir ici… endroit calme, personne avant au moins 10 heures du matin… mmmmh oui, c’était l’endroit parfait !
Elle fit rayon par rayon pour trouver le lieu qui était le moins fréquenté au cas ou elle ne serait pas debout avant que tout le monde vienne pour s’instruire.
Cuisine… normalement personne ne viendras prendre ce genre de livre. Elle se colla contre le mur, la ou il y ni avait pas de lumière, fit apparaître une couverture et un oreiller et se coucha… laissant le sommeil la prendre et s’endormit avec en son le bruit de son estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

un lieu calme [rp libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le seul lieu réconfortant [ Libre ]
» Obama en chute libre ...
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: A l'intérieur du pensionnat :: La bibliothèque-