Pensionnat Phoebe

Ne serait-ce pas beau, un monde où nous serions tous amis ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Jeu 11 Oct - 11:14

Suite de Arrivée d'une otarie et d'une panthère PV Saitou Hajime :
http://pensionnat-phoebe.forumgratuit.org/t884-arrivee-d-une-otarie-et-d-une-panthere-saitou-aiko



Concentrée dans la carte je plaqua mon index sur les phrases d'indication pour me renseigner de tous se qui pouvait mettre utile dont la bibliothèque qui me sera sûrement précieuse pour étudier. L'inconnu placer derrière moi avait l'aire lui aussi de mémoriser la carte en cherchant la bibliothèque qu'il trouva plus rapidement que moi. Il me regarda alors montrant la direction de cette pièce.

Tiens, regarde, nous sommes ici... Nous devons monter au direction des salles de classe, et c'est tout au bout du couloir... Allons-y, si tu n'as pas de cours tout de suite, je pourrai peut-être t'aider dans tes recherches...

Croisé des salles de classe pour aller dans une bibliothèque? Ah..! Je n'aimais pas sa je voulais un peu de silence. Avérés dire mon traumatisme crâniens me causer quelque maux de tête mais j'avais toujours une boîte d'anti-douleur sur moi se qui m'était utile. Heureusement non mes cours ne commencé que lundi prochain! Sachant qu'on était vendredi cela ne dérangea guère le directeur de me laisser la journée pour découvrir un peu les lieux se qui me paraissait avantageux pour moi!
Je répondis alors d'une voix douce.

'' Très bien allons-y, je n'ai pas cours aujourd'hui et sa sera avec plaisir de me faire accompagner dans mes recherches. Je sent que je vais apprécier la Bibliothèque surtout que j’aime lire! ''

Je lui tendis un doux sourire remplis de sympathie puis je commença à me mettre en route vers la bibliothèque. Je me demandais bien qui était cette personne? Étais-ce un nouvelle élève ou un personnel un peu paumé? Peut m'importer après tous, la personne paraissait sympathique et le plus important était mes recherches. Au bout de 5 petite minute j'arriva devant la porte de la bibliothèque, j'étais quelqu'un qui marché très rapidement étais-je sportif dans mon passé?
Je me retourna vers le monsieur qui avait toujours l'aire concentré. Moi même je l'étais souvent mais lui avait l'aire d'être un grand intellectuel. Je l'observais pendant qu'il s’avançait vers la porte et je mis une mèche de mes cheveux blanc au reflet bleuté derrière mon oreille restant pour le moment silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Jeu 11 Oct - 21:17

Ah, quelle chance je venais de rencontrer une lectrice avisée, en plus il y avait des chances qu'elle passe la journée avec moi dans la bibliothèque puisqu'elle n'avait pas cours aujourd'hui. De toute façon, je pourrai dormir à la bibliothèque, que ca ne me dérangerait pas. Et ca tombait bien, car on m'avait donné l'autorisation d'y travailler sept jours sur sept. C'est ca une passion... De toute façon, étant célibataire, sans amis, ni famille, je ne prévoyais rien d'autre à faire de mes weekends, à part lire, et entraîner ma mémoire. J'aspire à ne plus avoir de migraine lorsque je mémorise... Un jour...

Nous avancions vers la bibliothèque, les couloirs commençaient à se charger d'élèves en attente de cours, mais j'étais plongé dans mes pensées, ignorant ceux qui nous observaient. Nous arrivâmes rapidement devant les portes de la réserve à livre, mon paradis qui était ouvert d'ailleurs, étrange, ils n'ont pas peur de se faire voler des livres... Pour ma part c'était une de mes craintes. Nous entrons donc dans le sanctuaire. Je pris place derrière le bureau afin de prendre mes repères, tandis que la demoiselle m'attendait.


Je vais prendre ton nom et ta classe, pour les registres d'emprunt et d'entrées et sorties.

Je sortis mes lunettes pour éviter toute fatigue superficielle de mes yeux, surtout que j'activais mon pouvoir maintenant sans le vouloir. Je consultais un peu les registres avant de noter celui de l'élève. Je sortis un stylo plume et attendit sa réponse.

Alors, si tu veux, il y a les ordinateurs là-bas, si tu veux faire une recherche par internet, sinon tu peux consulter la liste des livres, qui pourrait t'intéresser. je ne connais pas encore l'ordre de rangement ici, mais je peux venir t'aider, si tu veux. Au fait, appelle moi Saitou
Revenir en haut Aller en bas
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Ven 12 Oct - 8:57

Celui-ci ouvrit la porte de la Bibliothèque et mes futurs collègue de classe n'avait pas l'aire de s'interrêser à cette immense source de savoir. Je me demande bien combien sa paye d'être Bibliothécaire..? C'est vrai, quand on à toute sa tête on se dit que ces immenses étagère de livre ne servent qu'à embêter leurs monde et prendre la poussière mais c'est faux! C'est un moyen de conserver le passé! Peut être devrais-je commencer à éditer un journal au cas ou si un jour je reperdrais la mémoire. Ainsi mes idées seront écrit noir sur blanc et que cela pourrais m'aider. Il faudrait que j'achète un journal quand je gagnerais un peu plus d'argent.
J'étais dans la Bibliothèque épiant chaque mètre de cette magnifique pièces, cela manqué un peu de tri mais c'était magnifique. Dans mes yeux une lueur d'espoir brillé. Cela pouvait contenir des milliers d'information c'était beau à voir ici.

Je vais prendre ton nom et ta classe, pour les registres d'emprunt et d'entrées et sorties.

Je sursauta ne me rappelant plus que quelqu'un était derrière moi alors je me retourna vers le monsieur dont son nom m'était encore inconnu. Il faisait sérieux avec ces lunettes étais-ce lui le Bibliothécaire de ces lieux? Peu m'importer je n'allais pas me comporter comme ci j'avais peur de lui ou tenté de m'en allait j'allais rester comme j'étais avec aux début. Naturelle!
D'ailleurs se monsieur pris sa plume, rien ne pouvait le déconcentrer celui la!

Alors, si tu veux, il y a les ordinateurs là-bas, si tu veux faire une recherche par internet, sinon tu peux consulter la liste des livres, qui pourrait t'intéresser. je ne connais pas encore l'ordre de rangement ici, mais je peux venir t'aider, si tu veux. Au fait, appelle moi Saitou

Je courba alors mon dos d'une manière polie mes cheveux dégringoler de mes épaules. Se signe était pour le remercier et pour me présenter à la fois.

'' Merci Saitou, je me prénomme Aïko Dips et je suis nouvelle de cette établissement. Ma classe et la... Euh.. Je vous donnerez le papier des que possible je ne me souviens plus hum. ''

Je me redressa alors et lui souriat toujours aussi sympathiquement. Puis je regarda un peu les alentours. Je n'allais pas lui demander où était les livres sur le sujet de l'amnésie il allait trouvait sa bizarre et je n'aimais pas être remarquer comme ça pour un rien. Peut être dans mon passé étais-je timide et réservé...?

Je commença à m'approcher des étagères de livre sur la médecine mais les livres que je voulais était trop en hauteur alors je pris une chaise et monta dessus pour atteindre mes précieux livre du bout des doigts. Discrètement je rajouta sur la chaise un tabouret et regrimpa dessus. Bizarrement je me paraissais à l'aise comme-ci j'avais fait sa toute ma vie. En équilibre sur ces deux chaises je pris trois livre puis un flash me revint soudainement et me fit balisé. Je me déséquilibra et tomba alors du perchoir que je m'étais crée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Ven 12 Oct - 10:05

Elle se courbait poliment devant moi pour se présenter, laissant ses cheveux blancs avec des reflets bleus descendre voluptueusement sur ses épaules. Aïko? Un prénom peu courant, je ne l'avais jamais entendu auparavant, et ma mémoire ne pouvait me jouer des tours. Alors que je lui faisait un léger signe de tête timide, elle me sourit avant de partir pour ses recherches. Je soupirais. Tant pis pour la classe, une fille comme ça, je la retrouverai rapidement, s'il y avait le moindre souci. Et puis, un petit rat de bibliothèque comme elle avait l'air de dire, je ne pense pas que j'aurai du souci à me faire pour elle.

La voyant partir dans les couloirs d'étagères, je me levais pour reprendre à zéro le classement des livres qui avait été laissé à l'abandon depuis un moment déjà. Il me faudrait actualiser aussi certains livres, regarder les nouveautés, ceux qui étaient recommandés pour la scolarité par âge et classe. Un sacré boulot m'attendait, et cela risquait de me prendre des semaines avant de pouvoir travailler convenablement. Mais bon... J'avais été envoyé ici pour cela. Je voyageais entre les étagères avec un bloc-notes, pour éviter d'utiliser de trop ma mémoire, sinon je risquais de ne pas faire long feu. Remontant de temps à autres mes lunettes, je lisais chaque titre des livres de la catégorie roman. J'étais époustouflé par la manière de ranger ces livres, même pas dans l'ordre alphabétique des titres ou des auteurs, c'était à proprement parlé, le bordel.

D'un autre côté, j'écoutais ce qu'il se passait derrière l'étagère où j'étais, des bruits de meubles. Aïko avait du prendre une chaise pour aller chercher un livre un peu en hauteur. C'est bête parce qu'il y avait un escabeau dans ma rangée. Bon tant pis. Mais je m'inquiètai un peu plus lorsque j'entendis un autre bruit de meuble. Une idée me traversa l'esprit, pourvu que... non! Lachant mon bloc-notes et courant précipitamment pour contourner mon étagère, j'arrivais juste à temps pour récupérer la demoiselle qui était en train de chuter. Je plongeais pour la récupérer dans mes bras, faisant ainsi voler mes lunettes qui atterir sous une pile de livre qui avait dégringolé avec elle. D'ailleurs, je me pris des bouquins sur le coin de la figure, m'assomant à moitié. Il fallait croire qu'il fallait même renover certaines étagères, car il me semble que Aïko avait essayer de se réceptionner en se rattrapant à un étage, qui avait laché, embarquant tous les livres entreposés ici.

Relevant la tête, je constatai, que j'avais pu arriver à temps, car elle était dans mes bras, alors que j'étais écrasé au sol sous quelques bouquins qui étaient venus se planter dans mon dos. Je me relevai douloureusement, en aidant Aïko à se relever aussi.


Tout va bien?

Me posant la main sur la tête, je me frottai légèrement pour essayer de faire passer la douleur que j'avais ressenti en réceptionnant un des manuels, un gros en plus, sur la tête. Bon du moment qu'elle ne s'était pas fait mal... Je fronçai légèrement les sourcils pour la réprimander.

Evite d'empiler deux tabourets comme ça... On a une escabeau là-bas, ou sinon, la prochaine fois, demande-moi... Tu aurais pu te faire mal...

Finalement, je regardai alentours pour constater du bazar, les livres étaient éparpilles, l'étagère cassée... Il fallait que je revois tout cela pour éviter ce genre d'accident, avant que d'autres élèves affluent pour recommencer ce genre de bétises...

Bordel d'étagères... Désolé pour cela...

Je commençai à ramasser les livres étalés ça et là, et je retrouvai mes lunettes dans le fouillis, écrasées... Je soupirai, tant pis, je vais devoir faire attention aujourd'hui avant que je ne me repaye une nouvelle paire. Je posai les objets sur le bureau et revenait près de la demoiselle.

Tu voulais un livre sur quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Ven 12 Oct - 13:39

Un flash soudain...
Aïko se retrouva pendant une petite seconde dans son passé... Elle se voyait face à un miroir ces cheveux déjà assez long, elle semblait jeune frôlant à peine une cinquième d'année. Elle regardait la pièce bleu au lune argenté, celle-ci paraissait petite comme pièce, étais-ce une caravane..? Il y avait un lit avec des draps rouge étoilée et sa petite couverture brodé.. Mais où pouvait elle être? Sa chambre sûrement. Son petit corps empila deux tabouret rouge et y grimpa à se moment la. Ces toute petite main d'enfant pris la boîte cela semblait être des pâtes de fruit à l’intérieur. Mais le tabouret chavira et tomba se qui l'a fit dégringoler en arrière. Mais la chute ne lui fit qu'une petite égratignure qui saigner à la tête. Elle n'avait pas si mal car elle fût rattraper par quelqu'un un homme, un peu fort dont elle n'en vit que l'ombre puis la vision s'arrêta au personnage flou qu'il l'avait rattraper...

J'ouvris les yeux en palpitant j'entendis très légèrement Saitou qui demander comment sa aller et me gronder.. J'étais sonné pendant la chute des manuels m'avait heurté la tête... Se que j'avais mal en plus. Les médecins ne voulait surtout pas que je me face mal au crâne par inadvertance car cela pouvait être dangereux pour ma santé. Je tenais mon crâne qui saigner abondamment. Mais je ne m’inquiéter pas car je savais que la tête saigner énormément et surtout dans mon cas en plus au vue que je buvais beaucoup et avait mangé cela arranger pas le saignement. Ahh le mal de tête me clouer au sol impossible de me relevé pour le moment. Le moindre bruit traverser ma tête comme un javelot transpercerais sa cible.

Bordel d'étagères... Désolé pour cela...

Je lui fit un signe de main comme pour baissé le volume et répondit un peu gémissante.

'' Se n'est.. Rien.. Sa.. Sa peut arriver.. C'est ma faute, je.. Je ferais plus attention la prochaine fois. ''


Je pris dans mon sac la petite couverture qui avait était retrouver avec moi devant les urgences. Et me la plaça contre le crâne pour éponger un instant le sang qui y couler puis je rangea la re-rangea dans le sac.
Prenant des livres dans mes mains pour l'aider à ranger je ne me levais pas du sol avant encore affreusement mal à la tête. Je triais les livres au sol ne levant même pas la tête.

" Rien.. Un.. Aïe... Euh livre sur la médecine. * "

Le sang coulé encore sur mon visage se qui m’énervais alors je colla un mouchoir en papier qui s'imbiba rapidement. Impossible de me relever Saitou allait voir que quelque chose n'allait pas, il fallait que je fasse comme-ci rien ne se passer. Je faisais des tas de livre trié par ordre alphabétique et par thème évitant tous regard de temps en temps j'essuyais le sang qui couler mais en ayant la tête pencher cela coulé toujours et mon trauma' crânien me faisait énormément mal. Je sortit alors une petite boîte orange de jellule puissante d'anti douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Ven 12 Oct - 15:00

Alors que je la regardai, je remarquai soudainement que du sang coulait sur son visage. Elle avait reçu des bouquins aussi sur sa tête, mais je ne m'étais pas plus inquiété que ca, parce que pour s'ouvrir le crâne avec ça... il fallait être assez fragile, et l'idée qu'elle soit fragile alors qu'elle était quand même grimpé sur deux tabourets empilés ne m'avait pas vraiment effleuré l'esprit. Elle essaya tant bien que mal de me le cacher, en regardant le sol, faisant semblant d'être affairé, mais cela ne m'échappait plus, d'autant plus que l'odeur de sang excitait mon instinct d'animal sauvage... Je l'attrapais doucement par le menton et l'obligea à me regarder alors qu'elle sortit une boite étrange de sa poche. Je pus constater que c'était des médicaments...

Montre-moi ça... Qu'est ce que c'est...?

Je ne pouvais pas la laisser dans cet état. D'autant plus qu'il me semblait que l'infirmière n'était pas présente en ces heures, trop tôt, elle ne devait pas arriver avant neuf heure, c'était indiqué sur la pancarte que nous avions vu à l'entrée lorsque nous cherchions l'emplacement de la bibliothèque, et les cours venaient seulement de sonner. Il devait être approximativement 8h30... Une demi-heure trop tôt... Et je n'étais pas médecin, mais dans ma mémoire se trouvait les gestes de premiers soins. Je n'avais plus mes lunettes, la journée s'annonçait bien pour moi à cette heure déjà... Elle risquait d'être longue.

Je ne lui pris même pas la main, je la portais carrément dans mes bras afin de l'emmener dans la réserve de la bibliothèque. Il y avait des fauteuils, qui devaient servir lorsqu'il y avait des séances de lecture en groupe, j'imagine, mais qui avaient mis en dépôt dans l'arrière-boutique... C'était légèrement poussiéreux, mais nous ferons avec. Je la déposai là et lui intima de ne pas bouger. Je sortais la trousse de secours contenue dans les bureaux de la réserve, il suffisait d'une coupure parfois, et cette trousse était toujours utile, malgré tout. Je pus dégoter des bandages et du désinfectant, des comprimés anti-douleur aussi. Mais à ce que j'avais pu voir, elle en avait déjà sur elle, à croire qu'elle avait régulièrement mal au crâne. Je revenais près d'elle et pris des renseignements sur son état, alors que mon tatouage s'activait...


Tu sais qu'il est interdit d'emmener des médicaments dans l'enceint de l'école? tu as une prescription? Tu as régulièrement des maux de tête? Dis moi tout, que je puisse te soigner correctement, en attendant la venue de l'infirmière...

Je me mordais la lèvre inférieure de l'avoir réprimandée juste avant. Elle avait l'air de souffrir le martyre, chose que je pouvais comprendre puisque mon pouvoir me donnait régulièrement des migraines. D'où mon port de lunettes, car je n'étais pas myope, loin de là, puisque j'étais une panthère, à la vue perçante.
Revenir en haut Aller en bas
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Ven 12 Oct - 16:03

Il m'attrapait le menton... Comment avait-il remarqué que je saignais? Est-ce parce-que mon teint était devenu plus blanc que ma pâleur naturelle..? J'essayais tant bien que mal de caché ma tête mais je n'avais plus de force que se soit dans les jambes ou à la tête. Faiblement je le regarda un filet de sang coulé le long de mon visage.. Zut.. Je m'étais fais repérée. Je serrer ma boîte dans la main et continuais de fixer ces yeux.. Bizarre... Il avait l'aire capter par mon sang.. Serait il excitait..? Serais-je une proie...?
Je l'entendais à peine me parler car un bourdonnement sourd me revint dans les oreilles comme après le réveille de mon opérations.

Je le vis réfléchir et un sourire léger arriva sur ma bouche.. J'aimais bien se Bibliothécaire.. Toujours à réfléchir... Cela m'amuser et je me pris presque de tendresse pour celui-ci. Mais cela devait être sous l'effet du coup. Il porta mon corps sans force jusqu'à la réserve et bizarrement une pensée me vint.. Sous le coups de la perte de sang je pensais que celui-ci chercher à me séquestrer. Et j'essayais tant bien que mal à me relever mais envint mon corps n'avait plus de force. Ma tête me parraîsser si lourde qu'elle penchait énormément en avant mais mes mains agrippa les accoudoirs du siège. La raison m'étais revenu en tous cas.

Tu sais qu'il est interdit d'emmener des médicaments dans l'enceint de l'école? tu as une prescription? Tu as régulièrement des maux de tête? Dis moi tout, que je puisse te soigner correctement, en attendant la venue de l'infirmière...

Mes yeux roulèrent un peu et mes mains se contracta sur les accoudoirs avant de relever ma tête sous un petit gémissement de douleur étouffé mes dents se serraire les une contre les autres puis je le regarda dans les yeux apercevant quelque chose qui luisait derrière lui. Pour moi l'effort me paraissez monumental le faite d'essayer de me tenir droite.

'' Je.. Oui.. Je sais.. '' Je soupira un instant puis décida de lui raconter se qui c'était passé '' J'ai un traumatisme crânien.. Les médicaments sont pour les fortes douleur que je peux ressortir.. En.. En soit... Pour les grosses crises de maux de tête comme celle-ci. ''
Le sang émané toujours de mon crâne les secondes pour moi paraîsser des heures alors que la chute survenue il n'y a à peine cinq minute. Mes yeux devenu un petit instant blanc et revenu à eux. J'essayais de fixé les deux Saitou pour le moment car oui ma vue avait tendance à doublé avec le traumatisme mais je n'étais pas un cas perdu. Je commençais à regrimper légèrement la pante sentant mes jambes me piquer. Je leva mon bras tremblotant puis essaya de sourire pour rassurer le bibliothécaire.

'' Mais.. Mais médicament je vous pries... ''


Un doux sourire sous mon visage ensuqué se fit percevoir. Mais le sang semblait coulé sur mes lèvres se qui me gêna légèrement. Je ne leva pas la main longtemps la force me manqua et elle retomba sur mon genoux. Malgré sa je continuais de vouloir le rassurer en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Ven 12 Oct - 19:27

Elle parlait trop vaguement de maux de tête. Ca venait d'où? Un traumatisme crânien, oui, mais comment s'était-elle fait ça? Elle avait beau sourire, jevoyais bien qu'elle n'allait. Recherchant dans ma mémoire les quelques bribes de livre que j'avais pu lire sur le sujet, étant moi-même victime de cela, j'avais pris mes renseignements à force de souffrance, et je trouvais rapidement ce que je cherchais dans ma "bibliothèque interne". Bon il y avait la logique aussi, mais la mémoire y était pour beaucoup. Aussi, je l'obligeais à s'allonger sur le canapé avant qu'elle ne tombe en avant, vu comme elle tanguait... Je lui soulevais donc les jambes pour l'étendre sur le côté, que je puisse voir où elle était blessée. Je séparais les cheveux pour libérer la plaie, qui n'était pas loin de la tempe, heureusement elle n'avait pas été touché. Je pris du coton avec du désinfectant dessus afin de retirer déjà le sang séché, puis pour nettoyer la plaie. J'y apposais une compresse de gaze stérile et fit plusieurs tours avec un bandage afin de le faire tenir bien collé contre son crâne pour arrêter l'hémorragie. Une chose de faite...

La deuxième étape consistait à faire passer la douleur, sans utiliser de paracétamol. Et bien oui, le paracétamol est un anti-coagulant, et il faut éviter d'en prendre lorsque l'on saigne, même si on a mal à la tête. Par contre, je risque d'en avoir besoin bientôt moi... Mais ce n'était pas le moment de flancher, il fallait que je fasse quelque chose avant qu'elle s'évanouisse. Je pris une serviette éponge et la mouilla avec le petit lavabo de la réserve pour ensuite lui poser sur le front afin de soulager légèrement la douleur. Je fouillais ensuite dans ma sacoche pour trouver du chocolat. Oui, j'avais toujours du chocolat noir sur moi, déjà parce que j'adorais le chocolat, à en manger une tablette par jour. Ensuite par simple précaution lors de mes migraines, manger du sucre était agréable, en plus c'était un anti-douleur naturel. Ca me brisait le coeur de partagé ma seconde passion comme ça, mais pas le choix. J'avais trouvé ma tablette sacrée, chocolat noir à 75%, avec une couche de crême d'orange au milieu, un délice pour un fin gourmet de ce met de luxe comme moi. Je m'approchais d'elle pour lui en tendre un carreau. Ce ne serait pas forcément agréable, cela dépendait des goûts des gens, mais là n'était pas la question.


Tiens mange ça, pour éviter que tu t'affaiblisses de trop. Tu va peut-être pas aimé, mais il faut au moins que tu manges un truc sucré... Pas de médicaments pour l'instant. Essaie de dormir un peu.

Je commençai à suer. Mon pouvoir était toujours actif, réduisant petit à petit mes forces. Ma respiration devenait un peu haletante. Allez, encore un effort. Je mangeais un morceau de chocolat à mon tour, histoire d'oublier la migraine qui commençait à m'agresser le crâne. Il me restait encore des choses à faire... Je titubais légèremment et me retins au lavabo, mais je me réceptionna plutôt mal et ma main glissa, me faisant tomber au sol, alors que ma migraine m'envahissait.

Je me mis sur les coudes, et arrêta net mon pouvoir. J'avais trop forcé, le cerveau avait chauffé et j'étais faible. Je me relevais en m'accrochant au lavabo et m'approcha lentement du canapé, en me tenant la tête, afin de m'asseoir contre par terre. Même si je devais m'évanouir, autant que ce ne soit pas loin d'elle. J'attrapai mes comprimés anti-migraineux dans ma sacoche et en avala deux d'un coup en m'étouffant à moitié avec l'eau, car j'avais bu trop vite, urgence oblige... J'appuyai ma tête contre le fauteuil et ferma les yeux pour essayer de faire passer la douleur, en vain, mais au moins je pouvais me reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Ven 12 Oct - 21:09

Il me porta jusqu'au canapé et déplaça alors mes jambes. Celui-ci avait l'aire de vouloir que mon bien mais pourquoi ne me donner t'il pas mes médicaments. Quand Saitou enleva les cheveux de ma plaît j'avais eu l'impression qu'il m'avait enlevé des files de fer. Ma mâchoire redevenu à nouveau se serrer mais je le laissa faire sans l'en empêcher. Après tous le jeune homme ne voulais pas mon mal...
Après cela il me posa une compresse sur ma tête et j'en gémis légèrement mais le bandage ainsi que ces soins m'avait fait grand bien je dois l'admettre. Même si mon regard était encore un peu vitreux je perçus que ces déplacements était de plus en plus difficile pour lui et pourtant celui-ci continua les soins comme ci de rien était.

Tiens mange ça, pour éviter que tu t'affaiblisses de trop. Tu va peut-être pas aimé, mais il faut au moins que tu manges un truc sucré... Pas de médicaments pour l'instant. Essaie de dormir un peu.

Je pris le carré mais au fond je n'avais pas faim.. Avéré dire j'étais concentré sur l'état du Bibliothécaire et me repasser le flash en boucle. Je sentais de l'eau sur lui, de la sueur car je ne pouvais pas la soulever facilement. Que lui arrivait-il... Lui aussi avait l'aire faible et j'entendis maintenant que le bourdonnement s'atténuer qu'il mangeait lui aussi du chocolat. Sa respiration pourtant était mauvaise et il tomba et à se moment la. Je bougea avec difficulté ma tête de son côté. Je voulais absolument l'aider mais je ne faisais que gémir de douleur en essayant de me débattre à essayer de me relever. Le pauvre je le voyais ramper faiblement et je ne pouvais lui venir en aide forte heureusement il avait pu s’asseoir prêt de moi se qui m'avantager. Faiblement ma main se posa sur son genoux et mon silence en disais long. J'avais l'aire compatissante et voulais vraiment l'aider. Je ferma alors les yeux, de vue je parraisais endormis et pourtant... Sans le voir à l’œil humain je concentrais mon énergie dans toute la pièce.

Prendre le moindre millimètre d'humidité de la pièce me permetter de me resourcer plus vite. Pendant 5 bonne minute je m'étais mis en pause récupérant toute l'humidité que je pouvais. Ma peau retrouva un teint à peu près normale et je serra un peu plus le genoux de Saitou. Les canalisations sembler trembler mais cela était fait par mes soins, en faite je contrôler l'eau à une certaine distance et heureusement ces tuyaux avait des fuites se qui me faciliter la tache. Mes yeux était toujours clos mais on pouvait entendre des bruits bizarre remonter les canalisations. Soudain l'eau j’allie du lave à beau comme ci l'eau se tirer à forte puissance qui s'atténuer petit à petit. Je tenais le genoux du Bibliothécaire pour le maintenir puis, épuisé, un filé d'eau flotta doucement dans la pièce jusqu'à moi.

Je sortis ma couverture de mon sac en bandoulière et l’imbiba d'eau pouvant maintenant la soulevé je fis en sorte que tous le sang de la petite couverture tomba sur ma robe blanche pour ne pas salir ni la pièce ni Saitou. Mes yeux s'ouvrit et regarda toujours le jeune homme. D'un geste de main la petite couverture maintenant propre et remplis d'eau se déposa délicatement sur sa tête. L'eau tiède coula doucement de la couverture puis j'arrêta l'eau la relaissant dégringoler dans les tuyaux. Cela m'avait demander beaucoup d'effort mais j'espère que sa en valer la peine. Je sentais le sang à plein nez maintenant mais dans mon piteuse état je lui sourit.

'' Merci de m'avoir aidé Saitou.. J'espère que la serviette vous fait du bien pour votre tête.. ''


[ Pardon le soir j'ai extrêmement de mal à écrire et irl sa me donne mal à la tête. Mais bon comme ça demain soir j'aurais le plaisir de lire la suite. Bisous en espérant que sa te plaira. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Sam 13 Oct - 10:31

Je ne compris pas ce qu'il se passait, l'air semblait se mobiliser d'un coup, alors que mes yeux était clos. Par flemme de les ouvrir, j'avais simplement froncer les sourcils et utiliser mon instinct pour essayer de comprendre ce qu'il se passait. Mon ouïe m'alerta que le robinet était ouvert, mais je n'avais plus la force de me relever pour aller l'éteindre. le truc qui me sortit de ma somnolence fut la main de Aïko qui s'était agrippée à mon genou, et je pouvais sentir qu'elle forçait.

Ouvrant les yeux, je regardai cette petite main, et je m'aperçus enfin ce qu'il se passait. Contrôle de l'eau, hein? Impressionnant, ce pouvoir. C'était assez incroyable, la manière qu'elle le manipulait, avec tant d'aisance, j'admirais. Ca aurait été un pouvoir que j'aurais bien voulu avoir, au moins, il n'avait pas l'air de lui pomper de l'energie, au contraire, il me semblait qu'elle reprenait des couleurs. Elle me posa une serviette humide sur le front, par la force de sa pensée. Je refermais les yeux pour apprécier la fraicheur de ce tissu froid sur mon front qui me soulagea temporairement.


Oui.. Merci...

Cependant une odeur de sang réveillait à nouveau mes instincts une fois que je ne préoccupais plus de mon état. Tournant ma tête, en faisant tomber le linge, je remarquais la présence de sang sur la robe blanche de l'élève. J'ai du zapper quelque chose, là, je ne me souvenais pas avoir vu ces taches de sang auparavant, avant que je ne la soigne. Je ne pouvais pas faire grand chose pour l'instant, mais je pensais le lui nettoyer plus tard...

Il ne devait plus rester beaucoup de temps avant que l'infirmière n'arrive pour prendre sa permanence du jour, aussi, je me dis que nous pourrions commencer à essayer d'avancer. Mon mal commençait à s'estomper tout doucement. Les médicaments faisaient effet pour l'instant, pourvu que ca dure. Mais ils m'avaient aussi pompés mon energie, du coup je somnolais, c'était le prix à payer pour soulager la douleur. Je n'aurai pas accès non plus à ma mémoire au prix d'un évanouissement. Je pris un nouveau carreau de chocolat par gourmandise, en plus de me donner une raison avec ma faible force du moment. J'en proposai rapidement un morceau à Aïko, puis je tentai de me relever. Ma tête me tourna un peu, mais ca allait déjà un peu mieux. Le regardant à nouveau, je lui proposai d'aller à l'infirmerie...


On peut commencer à aller à l'infirmerie, au moins, qu'elle puisse regarder ton état et que tu puisses t'allonger plus confortablement que ici... Puis elle pourra mieux t'aider que moi... Tu peux marcher?

Je lui tendis la main pour l'aider à se lever, car je ne me sentais pas capable de la porter cette fois. Mais je pouvais au moins l'aider à marcher en lui prêtant mon épaule. Ce qui me rassura était de constater que son bandage tenait bien, du coup, elle ne saignait plus pour l'instant et la compresse ne semblait pas être de trop imbibée. J'aurais été un peu utile, malgré ce que cela m'en avait coûté. En tout cas, pour aujourd'hui, ce n'était pas la peine de penser à classifier les bouquins de la bibliothèque, je ferais peut-être simplement un petit tour pour vérifier l'état des étagères en générale pour éviter de nouveau accident. J'en parlerais avec le directeur de l'école pour savoir quel budget était alloué à la bibliothèque, aussi bien pour les livres que pour la rénovation des lieux.

Mes sens était toujours plus ou moins perturbés par la faible odeur du sang, je me disais aussi qu'il faudrait que je fasse quelque chose avant que je commence à lui lécher la robe. J'étais un fauve, je ne m'apprêtais pas à lui sauter à la gorge, je controlais un minimum ce côté sanguinaire, mais, je ne résistais pas à l'appel de cet odeur, simplement pour la lécher. D'ailleurs ma drogue pour pallier cet instinct sanguinaire était le chocolat et la cigarette. Ce dernier était plus une mauvaise manie. D'ailleurs j'avais une envie de fumer, là, ma cigarette matinale que je n'avais pas eu droit, de peur d'arriver en retard pour l'ouverture de la bibliothèque.. Tant pis, j'y penserais plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Dim 14 Oct - 13:09

Je lus dans son visage comme une certaine délivrance. Ma couverture l'avait surement apaisé et de toute façon il me le confirma. D'avoir utilisé se don m'avait tous de même un peu fatigué mais je ne le faisait pas partager, après tous. Il c'est usé pour moi je m'use pour lui se qui est tout à fait normale et juste non? Un silence de repos tapa la pièce, nous étions tous deux épuisé et pour ma part je somnoler paisiblement. Ces quelques petite minute m'avais fait pas mal de bien sa c'était sur mais sa voix interrompis mon repos.

On peut commencer à aller à l'infirmerie, au moins, qu'elle puisse regarder ton état et que tu puisses t'allonger plus confortablement que ici... Puis elle pourra mieux t'aider que moi... Tu peux marcher?

Il me tendit la main et je lui la prise pour me soulever. Nous étions tous deux relever désormais. Ma tête me faisait toujours aussi mal mais cela c'était apaisée.. Heureusement! Je fit un pas seul puis un autre constatent que mes jambes m'était revenu. Je décida d'avaler une de mes gélules d'anti-douleur et je m'étira un bon coup, même sans eau j'y était habitué maintenant et puis celle-ci était petite mais très puissante!

Doucement je revenu vers lui il semblait vouloir m'aider mais je voulais me débrouiller seul.. Je ne savais pas pourquoi mais j'avais se besoin de vouloir me débrouiller par moi même et pas en m'assistant, alors je lui montra ma bonne fois en le soutenant de toute mes forces par son épaule pour l'aider à marcher. Je remarquais de plus en plus que malgré ma petite taille et mon petit gabarie je détenais une grande force et des muscles assez entretenue. Je devais surement être très sportif dans mon passé...

Mon passé... Se que j'aimerais y retourné... Il me manqué une par de moi, cela m'énerver.. Tant de questions! Pourquoi m'as ton abandonné devant les urgences?!! Qu'est-ce qui ma provoqué mon traumatisme crânien? Pourquoi ais-je des comportements bizarre?! Pourquoi quand je passe devant un cirque de passage j'ai cette sensation d'alerte rouge et que je suis la à fuir cette édifice qui semble si magique.. Pourquoi.. Pourquoi...? Tant de question à soulever.. Mais bref, il fallait que je m'occupe du bibliothécaire. J'avais une dette vers lui.

'' Écouté monsieur, je vous emmène jusqu'à l'infirmerie vous avez aussi besoins de soins vous semblez pâle et faible. Moi sa va mieux, j'ai pris mon médicaments et le bandage ma fait du bien à la tête.. Je vais vous aidez à aller jusqu'à l'infirmerie en nous amenant à un plan. ''

Dans ma voix j'étais plus que sérieuse. Pour une fois que je faisait pas toute enjouée! Je voulais vraiment lui prouver ma bonne fois et commença à l'amener jusqu'à la grande carte puis ayant mémorisé rapidement la route de l'infirmerie je le transporta dans un pas lent pour ne pas trop le brusquer jusqu'à la pièce. Je regardais face à moi d'un aire pensif et concentré et continuer d'avancer.

Mes doux cheveux blanc au reflet bleu c'était coincé dans le dos de Saitou, d'un coup de tête j'essayais de les recollés mais envin. Alors je décida de le regarder avec sourire pour lui communiquer un air rassurant. Les escalier à descendre et monter devais être long autant pour moi que pour lui. Enfin arrivé je l'assis sur un siège confortable et tapa à la porte. Mes jambes tremblé, je n'en pouvais plus du trajet. Je m'assis d'un coup sur le siège en reprenant mon souffle. L'aire de rien comme pour faire diversion je dépoussiéra ma robe ensanglanté en attendant que l'infirmière ouvre même si elle n'avait pas l'aire d'être la aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   Dim 14 Oct - 17:14

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une aide précieuse [ PV Saitou Hajime ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: A l'intérieur du pensionnat :: La bibliothèque-