Pensionnat Phoebe

Ne serait-ce pas beau, un monde où nous serions tous amis ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée d'une otarie et d'une panthère [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Arrivée d'une otarie et d'une panthère [Fini]   Mer 10 Oct - 16:49

Je venais d'être transféré dans la bibliothèque... Mmmh, du pensionnat... Phoebe? Je connaissais juste le nom, n'en ayant entendu parler de part son immense bibliothèque que j'allais maintenant diriger entièrement, face à une horde d'élèves bruyants. Je ne m'inquiètais pas pour cela, car même si j'étais très calme, un regard un peu mauvais pouvait faire taire n'importe quel sale gosse qui me chercherait des noises. Le côté panthère y était pour quelque chose, prédateur ne redoutant que la faim, il n'avait peur de rien. Juste il ne supportait pas le bruit, surtout quand il était inutile ou juste pour emm***** le monde.

Me voici arrivé enfin sur mon lieu de travail. Je m'attendais à croiser mon supérieur dans le hall, en signe d'accueil d'un nouveau membre du personnel scolaire, afin qu'il me remette les clés de la bibliothèque ainsi que celle de ma chambre, mais je ne rencontrais personne. J'avais certes une demi-heure d'avance par rapport aux élèves, mais c'était pour éviter de les rencontrer, et de me retrouver dans la cohue de la foule. Aussi, je choisis de patienter en admirant les tableaux aux murs...

Il ne me fallut pas beaucoup attendre, car la porte s'ouvrit sur une personne, mais ce n'était pas mon supérieur à ma déception... Une élève? Quelle drôle d'allure elle avait. Elle n'était pas très grande, déjà, enfin par rapport à moi... Bon, c'était normal, j'étais un homme... Mais elle avait les cheveux blancs... J'avais entendu dire que les gens qui avaient des cheveux blancs venaient soit d'une anomalie génétique, les albinos, en gros, soit d'un choc émotionnel.Je la saluai d'un simple signe de tête sans oser dire autre chose, timidité naturelle envers les femmes, ou ma nature asociale qui reprenait le dessus? Allez savoir.

Finalement, je me rapprochais d'elle, elle pourrait me guider à la bibliothèque, si elle était élève ici. A moins qu'elle ne soit une cancre, ou nouvelle? Bah je ne risquais rien à lui poser la question.


Bonjour? Je... cherche la bibliothèque... Sais-tu où elle se trouve?


Dernière édition par Saitou Hajime le Ven 12 Oct - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Re: Arrivée d'une otarie et d'une panthère [Fini]   Mer 10 Oct - 17:44

Le pensionnat Phoebe..? Alors c'est se grand bâtiment... Mais pourquoi m'y avait on envoyé.. Et qui est-ce.. Toute ces questions sur mon passé et le pourquoi de cette situation me trotter sans cesse! Il fallait vraiment que je trouves quelque chose pour me renseigner sur mon amnésie mais cela n'était pas le plus important après tous. Pour le moment il fallait que je m'installe et qui sais, le passé aller peut être y resurgir!

Je passa la grille et il y avait du monde, c'était les heures de pointe et toute cette cohue m'impressionnais énormément et pourtant au fond de moi je semblais habitué. Mais mieux vaux ne pas s'attarder ici, le calme et quand même moins stressant. Et puis tous ces élèves qui te regarde comme ci j'étais sortit comme un monstre du placard sa me plaisait pas tellement.
Sur ma fiche, je vis un numéro de chambre et y grimpa rapidement avec mes valises à la main. Bien évidement aucun élève bien élevée aurait levé le petit doigt pour m'aider à trouver ma chambre et à porter ma valise d'affaire que j'ai remplis au secoure populaire non non hein... Je dis pas sa pour faire ma diva mais spécialement quand on vois une petite dame se taper trois étage avec deux valise pour finalement y redescendre parce-qu'elle c'était trompé il vaut mieux la laisser se dépatouiller!
Ahh les personnes de nos jours.. Même sans connaître le passé, je pourrais dire qu'ils devaient sûrement être mieux élevée ces gens là!

Enfin de tout façon se qui est fait n'est plus à faire.. Je rangea mes affaires et repartit. Avec quoi pourrais-je me renseigner sur l'amnésie ici..? Je ne pense pas que l'infirmerie puisse m'aider en quoi que se soit.. Pensante je descendis les marches de l'escalier silencieusement jusqu'au Hall et poussa la grande porte de celle-ci. Heureusement nous étions passer à une centaine d’élevé à une seul personne qui me fit un signe de tête que je répondis en toute politesse sur un petit monsieur. Pour moi j'allais continuais ma route cogitant toujours sur le moyen de trouver des documents sur mon problème mais je me fit interrompre en pleine pensée. L'homme se rapprocha de moi et me teint d'une voix grave et timide.

Bonjour? Je... cherche la bibliothèque... Sais-tu où elle se trouve?

Avérés dire au premier abord je vis tous juste son torse il me falla lever la tête comme pour regarder un ras de ciel pour le regarder droit dans les yeux d'un aire franche et sympathique. Je le décriva en bref puis je tilta bibliothèque, livre, document! C'était évident!! Soudainement j’eus comme un sursaut de joie.

'' Oh merci monsieur vous me sauvez la vie! Je ne sais pas où se trouve la Bibliothèque mais il faut que j'y aille la-bas impérativement pour faire une recherche! Heu... ''
Je posa mon index sur la bouche en levant les yeux au plafond comme ci l'idée allait tomber de la. Où pouvait-elle être cette Bibliothèque après tous... Tiens une réflexions me vint soudain, à l'hôpital il y avait des cartes du bâtiment sur les murs pour si retrouver! Un pensionnat doit pas être si différent non?

Je pencha légèrement mon corps sur le côté droit scrutant le mur puis je vis un carré blanc. Cela avait l'aire d'une carte en effet. Je sourillat contente puis je regarda le monsieur.

'' La carte agrafée au mur pourra sûrement nous aidaient n'est-ce pas? ''
Je me rapprocha de la carte et commença alors à la scruter cherchant se qui pour l'instant me paraissait fondamental, la Bibliothèque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Arrivée d'une otarie et d'une panthère [Fini]   Jeu 11 Oct - 7:31

La réaction de la demoiselle me fit sursauter, je ne m'attendais pas à ce que l'on me remercie de lui sauver la vie juste en parlant de bibliothèque. J'avais fait un léger recul, de méfiance, mais elle semblait plutôt enjouée. Elle devait faire des recherches, je pourrai l'y aider, cela me permettra de mémoriser les emplacements des livres dans mon nouveau lieu de travail. Je ne répondis pas tout de suite, car elle était en pleine réflexion, puis soudain elle me signifia qu'il y avait un plan de l'école accroché sur un mur du hall. Je la suivis pour constater en effet que ca l'était. Alors qu'elle scrutait la carte, je posai le doigt pour suivre le chemin de la bibliothèque depuis là où nous étions. La route n'était pas longue, et l'avantage de ce plan était que maintenant je connaissais l'école par coeur.

Mon tatouage s'était légèremment éclairé pendant cette courte phase de mémorisation. Le jour où l'on m'avait fait ce tatouage remonte à une dizaine d'années déjà, et je ne sentais quasiment plus rien lorsqu'il s'activait, permettant un accès rapide et précis de ma mémoire. Les premières fois, elle me brulait si fort que j'en perdais conscience, me remémorant chaque instant de la brulure ressenti lorsque l'on m'avait laissé cette marque sur la nuque, ainsi que la douleur des expériences que les scientifiques exerçaient sur moi. En plus de cela, ma mémoire était encore jeune, alors les premiers souvenirs qui rejaillissaient étaient les plus douloureux, la perte de mes parents dans cet incendie, la séparation avec ma chère soeur... L'apprentissage avait été long et dur... Mais maintenant, le tatouage m'avait juste fait sentir quelques picotements, sans plus. Je ne savais plus vraiment si j'utilisais mon pouvoir ou non, c'était plus un réflexe, comme si j'étais né avec. A savoir qu'avec un passé comme le mien, on apprend à faire avec ou on se suicide...


Tiens, regarde, nous sommes ici... Nous devons monter au direction des salles de classe, et c'est tout au bout du couloir... Allons-y, si tu n'as pas de cours tout de suite, je pourrai peut-être t'aider dans tes recherches...

Les cours n'avaient pas encore commencer, mais cela ne saurait tarder. Aussi, je préférais éviter l'affluence d'élèves dans le hall, ainsi que dans les couloirs menant dans les salles de classes, et donc jusqu'à la bibliothèque. De plus, je me devais de laisser les élèves entrer dans la bibliothèque à tout moment. Il y aurait peut-être quelques curieux qui attendraient devant à cette heure, des assoiffés de lecture, qui sait? J'étais le nouveau responsable et je me devais d'être présent. Aussi, nous montions les marches d'escaliers menant donc à mon lieu de travail...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aïko Dips

avatar


MessageSujet: Re: Arrivée d'une otarie et d'une panthère [Fini]   Jeu 11 Oct - 11:16

Suite d'une otarie et d'une panthère dans [ Une aide précieuse ]:
http://pensionnat-phoebe.forumgratuit.org/t886-une-aide-precieuse-pv-saitou-hajime#7988
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée d'une otarie et d'une panthère [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée d'une otarie et d'une panthère [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: A l'intérieur du pensionnat :: Le Hall d'entrée-