Pensionnat Phoebe

Ne serait-ce pas beau, un monde où nous serions tous amis ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Abbigail Smith

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Mar 7 Aoû - 12:08

Abby continuait a caressé pensivement le petit renard. Elle pensait que personne n'avait été aussi gentille avec elle depuis longtemps et c'était vraiment une sensation plaisante de savoir qu'elle pouvait compter sur Corny. Après un moment de silence cette dernière ouvrit la bouche.

-Je ne te l'ai pas vraiment "dit", en fait...

Abby haussa les épaules. Ce m'était pas ce qui importait le plus. Elle n'allait pas chipoter sur les détails. Elle continua a câliner le petit renard quand elle se sentit mal. Elle regarda un peu affoler l'animal disparaître en confettis sous la pression de sa main. Elle poussa un cri et perdit un peu l'équilibre. Elle attrapa une branche qui vu broyer sur la force de sa main. Son don s'était encore manifester sans qu'elle le veuille. Elle lâcha la branche et mit ses mains sur ses yeux. Elle commença à sangloter.

-Je... suis... désolé...

Abby ne savait pas si Corny était parti par peur. Elle continua à enfouir son visage dans des mains.

_____________

I'm not a hero, I'm a liar
I'm not a savior, I'm a vampire
Sucking the life out of all the friends I've ever known

All Time Low - Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corny Tateishi

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Lun 13 Aoû - 9:59

Finalement, Abby haussa les épaules. Il était normal de ne pas prendre au sérieux une remarque si subtile. Elle continua à carressé le yajuu et Corny fut rassurée. Elle aurait été triste de perdre une amie pour si peu...

Mais soudain, elle entendit un cri. C'était Abby qui était en train de perdre l'équilibre. Corny chercha la raison de tout cela, mais elle ne remarqua d'anormal qu'une poignée de confétit à la place de son yajuu miniature. Abby sembla rechercher son équilibre en attrapant une branche qui elle aussi se cassa imédiatement, dès son contact avec la jeune fille.

Corny avait assisté à toutes ces péripéties sans y participer. Elle n'avait aucunement aidée son amie qui avait des problèmes, et elle s'en sentit coupable. Ainsi, lorsqu'elle vit que celle-ci se mit à sangloter, elle voulu immédiatement faire quelque chose pour elle... Mais quoi ?

-Je... suis... désolé... articula finalement la jeune fille, en enfouissant d'avantage sa tête entre ses mains.

Corny réalisa la situation. Ce devait être courrant pour Abby de vivre cela. Et peut-être qu'elle faisait ainsi toujours fuir les gens. Et c'est peut-être pour cela qu'un si simple incident la mettait dans cet état. Pour Corny, ce n'était rien. Elle tenta de rassurer Abby du mieux qu'elle le pouvait :

-Ce n'est rien, Abby. Ne te mets pas dans cet état. Mes créations sont éphémères, tu sais. C'est moi qui suis désolée pour toi. C'est à toi que ton don fait le plus de mal...

Elle se rapprocha de son amie, qui n'était maitenant plus qu'une simple connaissance, mais réelement une Amie. Elle hésita un insant à la prendre dans ses bras, se demandant si son dons agissait aussi dans ses conditions. Mais son envie de consoler Abby pris rapidement le dessus, et pour une fois, elle agit sans imaginer les conséquences. Son seul objectif était de rendre Abby plus heureuse, et elle la serra alors dans ses bras, comme elle le faisait avec Moy auparavant. Et elle attendit ; comme si elle savait qu'elle allait être bléssée ou expulsée en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbigail Smith

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Mar 14 Aoû - 16:23

Abby sanglotait toujours quand elle entendit la voix de Corny qui visiblement n'avait pas fuit devant le don incontrôlable de la jeune fille hibou. Corny justement dit d'une voix rassurante.

-Ce n'est rien, Abby. Ne te mets pas dans cet état. Mes créations sont éphémères, tu sais. C'est moi qui suis désolée pour toi. C'est à toi que ton don fait le plus de mal...

Abby sanglota encore. Corny avait plus tôt raison sur le faite que la force d'Abby lui pourrissait la vie. D'ailleurs cette dernière sentit la branche bouger. Elle n'osa pas à enlevé ses mains de devant ses yeux pour voir ce que Corny faisait. Si cela se trouve elle avait sauté de branche en branche et avait pris ses jambes à son cou. Mais au lieu de ça Abby sentit des bras se refermer autour d'elle. Elle baissa les bras en évitant de toucher Corny pour vois ce qui se passait. Justement la jeune fille qui se trouvait en face d'elle s'était rapproché et enlaçait la pauvre âme en peine qu'était Abby. La jeune Mimizuki avait arrêté de pleurer mais avait encore les yeux embué de larme. Elle n'osa pas bouger car son pouvoir pouvait encore se manifester. Mais rien ne se passa... Abby voulu dire clairement qu'elle appréciait la gentillesse de Corny mais tout ce qui sortit de sa gorge sèche fut

-Merci

Un simple mot dit d'une voix éraillé qui fit recouler les larmes chez Abby. Décidément le peu de personne qu'elle avait rencontré dans se pensionnat l'avait accepter comme elle était.

_____________

I'm not a hero, I'm a liar
I'm not a savior, I'm a vampire
Sucking the life out of all the friends I've ever known

All Time Low - Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corny Tateishi

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Jeu 16 Aoû - 9:58

Corny serrait Abby dans ses bras, comme si elle avait été sa meilleure amie. D'habitude, elle n'était pas si démonstrative. De plus, elle imaginait aussi que le don de son amie pouvait à nouveau se manifester... Et cela ne l'avait pas dissuader pour autant de tenter de la consoler de manière physique. Et elle ne le regrettait pas ! Depuis qu'elle était dans ses bras, rien ne s'était passé : Corny n'avait pas été expulsé, et Abby ne bougeait pas. En revanche, elle avait cessé de pleurer, ce qui rassura Corny. Après un instant de silence et de calme profond, Abby articula autant qu'elle pu :

-Merci.


Rien que ce simple mot, court, mais sincère, enthousiasma Corny. Elle se rassit à côté de la jeune fille, sans la lâcher du regard. Mais à peine était elle correctement assise, que les larmes d'Abby se remirent à emplirent d'abord ses yeux, puis ses joues. Corny fit la moue. Elle ne savait plus vraiment quoi faire... Elle pensa qu'elle ne pourrait jamais comprendre à quel point son pouvoir faisait de mal à Abby ; même si elle pouvait l'imaginer. Et pourtant, elle aussi avait déjà beaucoup souffert. Mais la raison en était trop différente, et la souffrance ne devait pas être la même.

Corny avait à présent assez attendue. Elle décida de réengager la conversation, espérant qu'Abby serait apte à répondre, malgré son chagrin. Elle réfléchit un moment et demanda :

-Pourquoi as-tu rejoints le pensionnat phoebe ?


A peine avait-elle posé sa question qu'elle se rendit compte que celle ci n'était pas très subtile. La plupart du temps, les yajuus ne rejoignaient pas le pensionnat par hasard, et l'histoire qui les menaient ici était rarement gaie... Mais la question était maintenant posée. Et après tout, Corny était plutôt curieuse de connaitre la réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbigail Smith

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Jeu 16 Aoû - 13:14

Abby pleurait toujours quand Corny se dégagea pour reprendre sa place sur la branche. La jeune fille hibou se maudissait intérieurement de pleurer comme un gamin. Elle commença à sécher ses larmes quand la fille en face d'elle ouvrit la bouche.

-Pourquoi as-tu rejoints le pensionnat phoebe ?

Abby fut tellement surprise que ses larmes arrêtèrent de couler. Elle pensa que Corny avait voulu relancer la conversation en espérant que cela stop les pleures. Et cela eu l'effet souhaiter. Elle réfléchit pendant un instant et se donna aussi le temps pour que sa voix ne tremble plus.

-Je n'ai pas vraiment eu le choix... Comme tu viens de le voir je ne suis pas très doué avec mon don. Mes parents en ont eu marre et ils m'ont envoyé ici pour que je le maîtrise.

Abby eu un petit rire amère après avoir fini. Elle avait résumé la situation à Corny car si elle devait lui raconter tout en détail elles seraient là encore demain. Puis elle ne voulait pas repleurer en lui parlant de Lucy. Un voile de tristesse passa devant ses yeux quand elle se souvenue de cette personne. Elle le chassa d'un clignement de paupière et se reconcentra sur Corny.

-Et toi ?

_____________

I'm not a hero, I'm a liar
I'm not a savior, I'm a vampire
Sucking the life out of all the friends I've ever known

All Time Low - Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corny Tateishi

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Lun 20 Aoû - 9:25

A la grande joie de Corny, Abby cessa immédiatement de pleurer. Elle répondit simplement à la question de Corny :

-Je n'ai pas vraiment eu le choix... Comme tu viens de le voir je ne suis pas très doué avec mon don. Mes parents en ont eu marre et ils m'ont envoyé ici pour que je le maîtrise.

Abby termina sa phrase par un petit rire amère, et Corny vit bien que ce qu'elle devait penser à présent n'était pas des choses les plus gaies. En effet, elle n'avait pas vraiment choisi la bonne question en demandant cela... D'autant plus qu'elle craignait exactement ce qui se produisit ensuite.

-Et toi ?


Bien sûre, que ce soit par curiosité ou par simple politesse, Abby devait poser cette question. Et étant donné qu'elle y avait déjà elle-même répondu, Corny n'avait aucune excuse pour ne pas le faire à son tour. Tout le monde a des secrets. Et les cacher sans mentir n'est pas une chose facile. Mais après tout, cela tombait plutôt bien, parce que Corny était assez douée pour cela.

Elle respira lentement. L'air triste qu'elle avait pris depuis la prononciation de ces deux mots par Abby ne la trahissait pas ; l'histoire qu'elle allait raconter lui semblait réellement triste. Elle ouvrit la bouche, décidée :

-Je t'ai déjà parlé de Moy... Mon frère jumeau. Et bien... Lorsqu'il est... Enfin, lorsqu'il a...

Corny s’arrêta un moment. Chaque fois qu'elle parlait de lui, elle pensait arriver à prononcer cette phrase ; mais jamais elle n'y était encore arrivée. Elle reprit calmement :

-Après son accident...

Elle marqua à nouveau une pause, et continua :

-Il me semblait ne plus avoir de raison de continuer à vivre. J'étais devenue très agressive, et, à l'inverse de l’attitude que j'avais avant, je voulais faire le mal autour de moi pour montrer mon mal-être. Je suis longtemps restée enfermé chez moi, attendant que ce sentiment s'estompe. Mes parents ne vivant pas à la maison, j'étais seule, et certaine de ne faire de mal à personne, en attendant que mon envie de faire le bien reprenne le dessus. Et puis un jour, j'en ai eu assez. En me promenant loin de chez moi, j'ai découvert ce pensionnat, et j'ai pensé qu'il m'aiderait à ré-accepter les autres à ma vie. Voila pourquoi je suis là...


Corny se tut un instant pour réaliser qu'elle venait d’affiler une longue tirade. Tout ce qu'elle espérait à présent, c'est qu'Abby ne pense pas à lui demander si cela avait marché. Car au contraire, depuis qu'elle était ici, son sentiment de vengeance n'avait fait qu’accroitre. Elle voulait faire souffrir le maximum de monde, pour être comprise du maximum de gens. Mais cela risquerait d'effrayer Abby pour un rien. Elle était sans doute la seule personne que Corny oserait épargner. Elle lui était redevable. Elle lui avait fait découvrir ce qu'était l'amitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbigail Smith

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Mer 29 Aoû - 20:10

Abby essaya de chasser les pensées qui continuaient à tourner autour d'elle comme des vautours avide. Elle regarda Corny pendant un moment avant qu'elle ouvre la bouche.

-Je t'ai déjà parlé de Moy... Mon frère jumeau. Et bien... Lorsqu'il est... Enfin, lorsqu'il a...

Abby fut frapper par la tristesse qui résonnait dans la voix de Corny. Cette dernière fit une pause comme pour chercher ses mots et justement elle utilisa un euphémisme pour décrire la situation.

Après son accident...

Corny fit une nouvelle pause. Abby était prète à lui dire que si elle n'en voulait pas lui parler ce n'était rien. Elle non plus n'allait pas parler de Lucy. Elle jura intérieurement de repenser à elle. Mais avant d'avoir eu le temps d'ouvrir la bouche Corny continua son récit.

-Il me semblait ne plus avoir de raison de continuer à vivre. J'étais devenue très agressive, et, à l'inverse de l’attitude que j'avais avant, je voulais faire le mal autour de moi pour montrer mon mal-être. Je suis longtemps restée enfermé chez moi, attendant que ce sentiment s'estompe. Mes parents ne vivant pas à la maison, j'étais seule, et certaine de ne faire de mal à personne, en attendant que mon envie de faire le bien reprenne le dessus. Et puis un jour, j'en ai eu assez. En me promenant loin de chez moi, j'ai découvert ce pensionnat, et j'ai pensé qu'il m'aiderait à ré-accepter les autres à ma vie. Voila pourquoi je suis là...

Abby fut époufsouflé par la longue tirade dite par la jeune fille en face d'elle. Elle laissa coulé une larme de compréhension pour Corny. C'était visiblement quelqu'un de marqué par son passé tout comme la Mimizuki. Elle fut prise soudain par une envie de lui parler de Lucy pour lui expliquer que parfois la vengeance n'était pas une solution mais elle ne voulait pas casser son amitié.

-J'ai moi-même une expérience de la vengeance... Je ne veux pas te faire la morale... Juste t'expliquer les conséquences... Enfin si tu en a envie.

Abby fut en même temps fière d'avoir trouver un compromis et en même temps son coeur battait à cent à l'heure. Allait-elle réussir à parler... Elle avala sa salive en s'encourageant mentalement et attendant une réponse de la part de Corny.

_____________

I'm not a hero, I'm a liar
I'm not a savior, I'm a vampire
Sucking the life out of all the friends I've ever known

All Time Low - Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corny Tateishi

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Jeu 30 Aoû - 9:23

A la suite de son histoire, Abby laissa couler une larme. Corny était désolée de ne pas être capable de rendre son amie heureuse. Mais ça faisait des années qu'elle ne savait plus faire que le mal. Et pourtant... Elle était si douée avant pour redonner le sourire aux gens qu'elle aimait ! Tous ses pouvoirs en la matières semblaient avoir disparus avec l'apparition de son esprit de vengeance. Elle n'arrivait plus à déterminer si, au fond d'elle, elle était bonne ou mauvaise...

Ses sinistres pensées furent soudain interrompues par la voix d'Abby :

-J'ai moi-même une expérience de la vengeance... Je ne veux pas te faire la morale... Juste t'expliquer les conséquences... Enfin si tu en a envie.

Corny fixa la jeune fille. Elle lui paraissait au fil du temps de plus en plus proche d'elle. Corny serait en effet bien heureuse d'être conseillée par une fille qui lui ressemblait finalement plus qu'on ne l'aurait cru à première vue... Mais d'un autre côté, elle s'était déjà affirmée qu'elle n'avait besoin de l'aide de personne pour vivre ses propres expériences.

Elle fit la moue. Puis elle compris soudainement une chose qu'elle n'avait jamais réalisée auparavant. Si elle ne voulais pas être conseillée, c'était pour ne pas se sentir inférieur à la personne qui semblait en savoir plus qu'elle. Et dans le cas présent, la situation ne le permettait pas. En effet, Corny aussi avait déjà vécu ce genre d'expérience. Et puis... Elle n'en voudrait jamais à Abby de l'aider ! Cette révélation lui donna tout à coup une grande envie d'écouter l'histoire qu'Abby souhaitait (ou acceptait) de lui raconter. Elle sourit et dit :

-Je serai enchantée de l'entendre ! Enfin... Si toi aussi tu est d'accord pour me la raconter.

Elle se réinstalla aisément sur sa branche, comme un enfant à qui on allait lire une longue histoire, et elle se concentra sur son amie, impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbigail Smith

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Sam 1 Sep - 11:39

Abby ferma les yeux. Pourquoi elle avait proposé de lui raconter son histoire alors qu'elle n'était pas prête... Plus l'attente de la réponse de Corny se fessait attendre, plus Abby perdait le courage de raconter. Elle espérait au fond d'elle que Corny allait lui renvoyer une phrase toute faite comme quoi elle n'avait pas besoin de conseil. Mais malheureusement se fut une toute autre réponse que celle attendu.

-Je serai enchantée de l'entendre ! Enfin... Si toi aussi tu est d'accord pour me la raconter.

Abby jura intérieurement. Décidément le sort n'était pas en sa faveur. Soudain elle se rendit compte qu'elle avait cessé de respirer. Elle prit alors le temps de reprendre un respiration normal. Elle ouvrit la bouche

-J'avais une amie... Lucy... Un jour on jouait au ballon dans la cour de l'école et un garçon fit exprès de la faire tomber... Je me suis jeter sur le garçon et mon don...

Abby s'arreta pour reprendre le contrôle de sa voix. Sans qu'elle le remarque elle tremblait de tout ses membres. Les larmes lui piquaient les yeux. Elle avala sa salive et continua.

-Mon don s'activa sans que je le veuille... J'ai brisé les deux jambes du garçon... Et dans ma sorte de folie je n'ai pas vu que Lucy avait essayé de m'en empêcher... Je lui ai brisé un bras... Tout ça pour la venger...

Les larmes coulaient sans qu'Abby puisse les stopper. Un sentiment étrange l'avait envahi. En même temps elle était encore en colère de son comportement mais elle était aussi heureuse d'avoir pu enfin en parler à quelqu'un. Décidément cette Corny était comme un baune psychologique pour Abby.

_____________

I'm not a hero, I'm a liar
I'm not a savior, I'm a vampire
Sucking the life out of all the friends I've ever known

All Time Low - Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corny Tateishi

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Dim 9 Sep - 11:52

Abby semblait tout de même hésiter à raconter son histoire. Ou plutôt, elle semblait embêtée de d'avoir proposé de le faire. Elle prit tout de même son courage à deux mains et se lança :

-J'avais une amie... Lucy... Un jour on jouait au ballon dans la cour de l'école et un garçon fit exprès de la faire tomber... Je me suis jeter sur le garçon et mon don...


Abby marqua une pause. Des larmes brillaient au coin de ses yeux et elle paraissait ne pas contrôler le tremblement de ses membres. Corny l'observa longuement, regrettant d'un côté de l'avoir mise dans cet état, et espérant d'un autre côté pouvoir connaitre la suite de l'histoire, par curiosité. Elle se sentit alors soudain très égoïste : Elle ne tentait même pas de consoler son amie, par simple curiosité de connaitre une infime partie de son passé. Elle se reprit et décida de couper Abby pour relancer la conversation sur un sujet plus joyeux. Mais elle n'avait pas encore ouvert la bouche, qu'elle entendit Abby continuer :

-Mon don s'activa sans que je le veuille... J'ai brisé les deux jambes du garçon... Et dans ma sorte de folie je n'ai pas vu que Lucy avait essayé de m'en empêcher... Je lui ai brisé un bras... Tout ça pour la venger...


Cette fois, Abby ne put retenir ses larmes. Corny fit le parallèle entre le mal qu'Abby avait à raconter cette histoire et celui qu'elle même avait à parler de Moy. Elle en déduit qu'Abby n'avait sans doute pas l'habitude d'en parler, tout comme elle. C'était peut-être même d'ailleurs l'une des première fois qu'elle mettait des mots sur cette histoire.

Flattée par ce qu'elle venait de déduire, Corny se sentit plus puissante. Elle avait déjà acquit la confiance de la jeune fille, et elle devait alors avoir et la possibilité et le devoir de la consoler. Mais ne sachant comment s'y prendre, elle lui avoua la seule chose qui lui vint à l'esprit :

-Tu ne dois pas souvent raconter cette histoire... Je suis heureuse que tu me fasses assez confiance pour m'en faire part. Et en même temps, je me retrouve beaucoup dans tes expériences, alors que je ne les aient pas vécues... C'est une sensation assez étrange... Mais ça n'est pas désagréable. Au contraire ; Je me sens beaucoup moins seule...

Corny adressa un sourire en coin à la jeune fille. Elle réalisa qu'elle venait de lui avouer un sentiment profond, chose qu'elle n'avait jamais fait sincèrement depuis le tragique accident qui bouleversait sa vie... Mais elle se sentait à nouveau prête à faire confiance. Du moins, avec une amie comme Abby. Elle respira lentement pour prendre le temps d'apprécier sa situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbigail Smith

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Dim 23 Sep - 15:30

Abby avait arrêter de pleurer et regardait le vide perdu dans ses souvenirs... Si seulement elle pouvais retourner dans le passé et changer son comportement... En même temps si par hasard elle aurait pu changer les évènements, ses parents ne l'aurait pas envoyer ici et elle n'aurai pas connu les gens formidables qui sont dans ce pensionnat. Justement une de ces admirables personnes était devant elle et ouvrit la bouche

-Tu ne dois pas souvent raconter cette histoire... Je suis heureuse que tu me fasses assez confiance pour m'en faire part. Et en même temps, je me retrouve beaucoup dans tes expériences, alors que je ne les aient pas vécues... C'est une sensation assez étrange... Mais ça n'est pas désagréable. Au contraire ; Je me sens beaucoup moins seule...

Abby hocha la tête. Si son histoire pouvait aider des gens, elle la raconterai des centaines de fois. Même si à la fin elle serai devenu totalement folle... Elle se recala sur sa branche et remarqua qu'une larme roulait toujours sur sa joue. Elle l'essuya rapidement et avala sa salive.

-Merci... Merci de m'avoir écouter... De ne pas t'être enfuit... Tu es vraiment quelqu'un de merveilleux...

Abby ferma les yeux. Elle avait rarement été aussi sincère avec quelqu'un... Elle attendit une réponse de la part de Corny.

_____________

I'm not a hero, I'm a liar
I'm not a savior, I'm a vampire
Sucking the life out of all the friends I've ever known

All Time Low - Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corny Tateishi

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Sam 24 Nov - 18:10

Abby hocha la tête après l'intervention de Corny. Elle avait arrêtée de pleurer, mais quelques larmes coulaient toujours sur ses joue. Elle passa sa main pour essuyer l'une d'elle. Et puis, elle ouvrit à son tour la bouche pour avouer à Corny d'une voix on ne peut plus sincère :

-Merci... Merci de m'avoir écouter... De ne pas t'être enfuit... Tu es vraiment quelqu'un de merveilleux...

Abby ferma un instant les yeux. Corny pensa qu'il devait très être très émouvant de prononcer cela. Elle même était extrêmement peu démonstrative, et n'avait de toute façon jamais eu d'amis proches à qui le dire. Alors elle ne pouvait pas imaginer quelle sensation cela produisait... Mais elle prit un temps pour l'imaginer.

Puis elle réalisa soudain qu'Abby, en disant cela, s'adressait à elle ! Il lui semblait tellement improbable d'entendre un jour cela à son attention, qu'elle n'avait même pas encore réalisé ! Ses yeux se mirent à briller. Elle regarda Abby avec une reconnaissance démesurée. Puis à son tour, elle se sentit à nouveau capable de faire un véritable compliment, chose qui lui était devenue impossible depuis son tragique accident. Elle respira profondément et pris le temps d'articuler en regardant son amie dans les yeux :


-C'est moi qui te remercie. C'est vraiment merveilleux de pouvoir rencontrer quelqu'un comme toi. Tu m'as redonné espoir dans la vie. Je ne trouverais jamais de mots assez profonds pour t'exprimer l'amitié que j'ai pour toi. Tu es vraiment une amie formidable... !

A son tour, elle ferma les yeux, pour prendre le temps de ressentir l'émotion qu'elle venait de faire passer. Elle espérait être comprise de son amie, mais n'en avait presque aucun doute.

Elle ne pu s’empêcher d'avoir une vague pensée pour Moy...

Puis elle se décida à ré-ouvrir les yeux, pour apprécier au mieux la compagnie de sa nouvelle meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbigail Smith

avatar


MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   Mer 28 Nov - 16:37

Abby respirait longuement pour calmer son coeur et gardait les yeux fermés. Elle s'apaisa un peu plus en entendant la voix de Corny.

-C'est moi qui te remercie. C'est vraiment merveilleux de pouvoir rencontrer quelqu'un comme toi. Tu m'as redonné espoir dans la vie. Je ne trouverais jamais de mots assez profonds pour t'exprimer l'amitié que j'ai pour toi. Tu es vraiment une amie formidable... !

Abby rouvrit les yeux surprise mais sourit devant la sincérité de la jeune fille en face d'elle. Elle vit que cette dernière avait les yeux fermés. Pensait-elle à son frère ? Abby n'osa pas demandé même si elle était curieuse. Elle avait peur que cela pouvait être mal pris par cette fille qui était devenu l'une de ses meilleurs amies. En faite c'était la seule... Mais Abby n'allait pas s’apitoyer sur son sort. Soudain la sonnerie retentit et rappela à Abby qu'elle avait cours d'art. Elle ne voulait pas y aller mais rester discuter avec Corny... Malheureusement la prof n'était pas toujours compréhensible. Elle lança un regard triste à Corny et lui dit.

-Désolé... Mais j'ai cours... J'ai été ravie de t'avoir rencontrer et d'avoir pu te parler... Encore merci... On restera en contact

Abby lui sourit avant de récupéré ses affaires avant de descendre de l'arbre aussi agilement qu'elle le pouvait c'est à dire pas du tout avant de faire un petit signe à Corny dans l'arbre et prit le chemin de la classe.

_____________

I'm not a hero, I'm a liar
I'm not a savior, I'm a vampire
Sucking the life out of all the friends I've ever known

All Time Low - Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y a pas que les écureuils qui se rencontrent dans les arbres...[Abbigail Smith et Corny Tateishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» SHREK 6 ans type Bichon beige (Dépt 78) ADOPTE
» potion de boost des familiers
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Ailleurs, dans l'enceinte du pensionnat :: Le jardin-