Pensionnat Phoebe

Ne serait-ce pas beau, un monde où nous serions tous amis ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En tête à tête avec une furie mégalomane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chisami Honuka

avatar


MessageSujet: En tête à tête avec une furie mégalomane.   Sam 13 Avr - 20:14

Le petit parc pas très loin de la forêt, une journée des plus nuageuses et tous les surveillants avec un nom en tête. La fuite de Chisami à son heure de colle, en plus elle avait assommé un des élèves qui avait tenté de la stopper. Folle et furieux était le mot d’ordre. Beaucoup d’élèves avaient peur de cette fille qui s’énervait aux cars de tour et qui imposait une loi… La sienne.

Le fait qu’elle se soit enfuis la poussée à bien se cacher pour échapper à ses surveillants, dans ce lieu près de la forêt, un des étudiants en avait marre et il c’était fait un plus bousculer par l’un des pions. Ce n'est à ce moment-là que cette personne qui avait plus que passer une journée pourrie percuta une certaine femme, la personne énervée l’insultant brutalement et percuta seulement ensuite à qui il avait affaire.

- Hey ! Tu veux quoi la grande idiote avec ta tête à deux balles !

Des yeux bleus et une cicatrice sur la joue gauche, elle fit un rapide mouvement de tête pour identifier la personne qui fut surprise et qui fit un rapide signe de la main puis commença à vite courir pour se cacher dans les bois. Chisami l’avait vraiment mauvaise et elle décida de suivre cette personne. Après plus de cinq minutes de course poursuite, elle trouva une personne de dos. Elle sortit deux balles l’assimilant à cette andouille qui avait fait l’erreur de l’insulter et lançât deux pièces justes à côté de la personne.


- Et bien… Qu’est que tu lui veux à ma tronche à deux balles ?

Elle sauta pour atterrir derrière la personne qui se retournait, elle comptait bien l’empoignait sauvagement et sans doute la terroriser encore un peu plus. Surtout qu’aucun surveillant n’était dans les parages pour les séparer. Elle ne savait pas si elle allait utiliser un chantage ou juste lui donner une très bonne leçon de politesse envers son illustre et Awesome personne en lui cassant quelque os ou en lui mettant quelques coups pour se défouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayorie Nakagawa

avatar


MessageSujet: Re: En tête à tête avec une furie mégalomane.   Jeu 18 Avr - 9:19

Les cours avaient été d'un ennuie aujourd'hui, que je n'avais pu m’empêcher de dormir, étant une élève sérieuse cela étonna mes prof qui ne me donnèrent qu'un avertissement en précisant bien que la prochaine fois se serais une heure de colle, une heure de colle, non franchement ça me dit rien je n'en ai pas particulièrement envie.
A la fin de mes cours je partis faire une petite promenade dans les bois, un petit sac à la main.

Après quelques minutes de marche, je posa mes fesse par terre en faisant attention de ne pas trop froisser ma jupe, puis je sorti mon nécessaire à dessiner et entrepris de reproduire ce qui se trouver face à moi, je ne vis pas vraiment le temps passer, et je fus interrompus par du tapage, qui venait de pas très de loin de la où je me trouvais, je rangea mes affaires et alla voir se qui se passait.

Une fois sur place je vis deux personnes, elles n'avaient pas l'aire de se dire des gentillesses, et comme aucun pions n'étaient dans les parages, jamais la quand on a besoin d'eux, je décida de les séparer moi. Je m'approcha et regarda rapidement les deux jeunes filles, j'en connaissais une, j'empoigna donc le bras de la jeune fille en question.

-Rentre au dortoirs de suite.

Ma voix était posé et mon regard calme. J'avais assez de notoriété pour que celle-ci m'écoute et parte en courant vers les bâtiments. Je me tourna vers la second demoiselle et lui sourie, elle n'avait pas l'aire d'être très calme, et je pense que la suite va être forte intéressante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newchevalierdemeraud.forumactif.org/
Chisami Honuka

avatar


MessageSujet: Re: En tête à tête avec une furie mégalomane.   Jeu 18 Avr - 16:20

Cela allait vite se savoir, le regard méchant entre celle qui l’avait insulté et Chisami était à son comble et pendant une minute. Ne serait-ce une minute, Chisami lui aurais mis son poing à travers la face et lui aurais appris les bonnes manières. À la place, une autre fille se pointa sans dédaigner et intima l’ordre de rentrée à celle qui avait causé du tort à notre chère albinos. Sans avertissement ni autres, elle prit une de ces voix les plus vulgaire et méchantes en s’adressant directement à celle qui était entré dans le conflit

-Hey toi ! La pimbêche de service. Qui ta permit de te mêler de notre affaire ? J’ai un compte à régler avec celle-ci, si tu n’es pas d’accord…

Elle marqua une petite pause au milieu de sa phrase pour joindre ses mains et elle s’étira vite fait pour bien faire entendre les craquements et donc se donner un air supérieur en matière de force physique face à ses deux "adversaires". Elle ne prit cependant pas la peine de créer une arme ou autres mais n’hésiterait pas a créer une petite lame et à la planter dans la main de la première fille si elle venait à profiter de l’occasion pour tenter de s’enfuir et faire profil bas pour le reste de l’année en tremblant de peur que Chisami la retrouve. Après cette petite pause pour observer le visage des deux files, elle reprit avec sa voix méchante et intimidante.

- Alors tu risques de le regretter amèrement. Tu as quatre choix à mes yeux :

Un ! Partir gentiment et prier pour que j’oublie ton doux visage.

Deux ! Tu te ranges de son côté et vous vous battez contre moi… Je ne vous ferais pas de cadeau et je tiens à vous rappeler que même Dieu à tenter et n’y est point arrivé.

Trois ! Te ranger de mon côté et devenir une de mes alliées.

Quatre ! Tu peux toujours tenter de dialoguer… Mais tu as intérêt dans ce cas que cela soit en ma faveur et que ça me donne envie de te répondre par des mots et non des poings.


En énumérant l’étape, elle fit des nombres avec doigt pour se donner une image qu’elle devait être prise au sérieux et qu’elle serait intransigeante envers les deux. Elle ne mentait pas, si la conversation ne lui était pas stimulante, elle risquait de s’en prendre aux deux et de leur enfourner un ou deux coup de poings au visage ou au corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garion Fordring

avatar
Le Chiita ardent

MessageSujet: Re: En tête à tête avec une furie mégalomane.   Sam 18 Mai - 14:36

Une après midi plutôt calme... Garion s'était retiré avant d'être entraîner dans la routine habituelle du pensionnat. Par routine habituelle il entendait : Cours, sport ou alors être avec d'autres personnes. Garion en avait assez, cet après-midi il avait décidé d'être seul avec lui même. Pourtant... S'il n'avait pas cours, certes c'est sûr il ne serait pas le seul à ne pas avoir cour. Il avait tenté de se réfugié dans le parc, certain d'être au calme. Pourtant, tout ne se passa pas comme il le pensait, le parc était bondé de monde ! Son arbre favoris déjà occupé, c'est donc en grognant de fureur qu'il parti se réfugier dans la forêt. Là, il trouvera son bonheur à coup sûr. Un arbre avec une branche suffisamment massive pour supporter son poids et qui lui permettra de s'allonger avec beaucoup d'aise. Il trouva son arbre très vite, il grimpa avec une grande agilité sur cet arbre et s'y installa en souriant. Soupirant d'aise, il croisa les bras derrière sa tête et ferma les yeux tout en s'appuyant contre le tronc d'arbre. Fermant les yeux, abandonnant son sens de la vue, ses autres sens se décuplèrent. Pas étonnant pour lui, il avait passé de nombreuse années enfermé dans le noir... Chose qui eut effet de décupler ses sens. C'est donc en écoutant le bruissement des feuilles, le chant apaisant des rares oiseaux qu'il failli s'endormir, des bruit de pas précipité lui indiquèrent que l'ont venait en sa direction. Il ouvrit un oeil et observa, une fille avait l'air de se faire poursuivre par une autre qui apparut en sautant derrière elle. Elle lança deux balles et les lança à côtés d'elle avant de parler.

- Et bien… Qu’est que tu lui veux à ma tronche à deux balles ?

Cette voix, Garion la reconnaissait. Il l'a entendu souvent dans les couloirs. Chisami Honuka, elle avait faite une entré explosif dans la classe, même mis K.O plusieurs personnes. Garion, passant son temps à dormir en cours ne s'était pas impliquer. Ils disent d'elle qu'elle est vraiment forte, une information qui intéressa Garion. Il sentait son instinct combatif s'affoler, suivit de cette réaction physique qui lui fait pousser ses crocs de chiita. Il se calma, aujourd'hui il avait prit la résolution de rester calme, il se contenta d'observer avec curiosité ce que son interlocutrice allait répondre. Pourtant, elle semblait réellement figer par la peur et Garion se douta qu'elle n'allait pas répondre. Il regarda plus attentivement Chisami, elle avait les cheveux blanc... Comme ceux de Teira Tsukyomi, celle qui l'avait fait visiter les lieux. Quant à ses yeux, ils étaient assez étrange.

-Rentre au dortoirs de suite.

Une autre arriva et lui saisit le bras, elle disposait d'une chevelure blonde et de yeux bleue. L'expression de son visage était sérieux et calme, cela dit... Pour Garion, cela ne suffirait pas pour calmer un Chiita.

-Hey toi ! La pimbêche de service. Qui ta permit de te mêler de notre affaire ? J’ai un compte à régler avec celle-ci, si tu n’es pas d’accord…

Garion la vit planter une lame dans la main de l'autre, là Garion sentait que ça pourrait devenir sérieux.

- Alors tu risques de le regretter amèrement. Tu as quatre choix à mes yeux :

Un ! Partir gentiment et prier pour que j’oublie ton doux visage.

Deux ! Tu te ranges de son côté et vous vous battez contre moi… Je ne vous ferais pas de cadeau et je tiens à vous rappeler que même Dieu à tenter et n’y est point arrivé.

Trois ! Te ranger de mon côté et devenir une de mes alliées.

Quatre ! Tu peux toujours tenter de dialoguer… Mais tu as intérêt dans ce cas que cela soit en ma faveur et que ça me donne envie de te répondre par des mots et non des poings.



Garion soupira, il décida d'intervenir. Il sauta de son perchoir pour atterrir agilement à quelques mètres d'eux. Il s'étira doucement la nuque, ce qui eut effet de le faire craquer tout en bâillant. Croisant les bras prit la parole.

-Hey hey, je pense que si elle doit prendre la parole en faveur de quelqu'un ici, c'est personne. Vous êtes tout les deux en tord.

Garion observait encore l'autre Chiita, au caractère tempétueux. Plus il observait ses yeux qui lançait des éclairs et aussi une détermination si grande. Plus son instinct se réveillait, cet instinct qui jadis l'avait pousser à se battre. Cette fois c'était différent, c'était de l’excitation et non de la rage. L'excitation du combat ! Pourtant, il faisais taire cet instinct et gardait son calme.

(Héhé, je m'incruste^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisami Honuka

avatar


MessageSujet: Re: En tête à tête avec une furie mégalomane.   Ven 7 Juin - 18:44

[Je laisse à Sayorie jusqu'au 6 juillet 2013 pour me prévenir ou répondre, dans le cas inverse. J'éditerais se poste le 7 du même mois et ferait une réponse RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayorie Nakagawa

avatar


MessageSujet: Re: En tête à tête avec une furie mégalomane.   Sam 8 Juin - 3:17

[HRP: Désoler je passe le bac alors j'étais pas mal occuper, mais la j'ai quasiment fini mes épreuves donc ça ira mieux a l'avenir.]


J'observa tranquillement la jeune fille au cheveux blanc, elle s'adressa à moi d'une voix méchante et vulgaire, et fini sa phrase en se craquant les doigts, ce qui en somme n'est pas super féminin mais bon. Je secoua la tête en soupirant, pimbêche, c'était bien la première fois que quelqu'un m’appelle comme ça, d'habitude quand j'arrive dans un conflit, les partis se calme et m'explique se qui ne va pas, je l'ai aide à régler leur différent et c'est fini, jamais je ne m'était fait insulté et menacer. J'allais prendre la parole lorsqu'elle la repris, commençant à énumérer à l'aide de ses doigts les possibilités qui s'offraient à moi.

Je hocha la tête et voulus une seconde fois prendre la parole, mais cette fois encore quelqu'un le fit avant moi, un jeune homme atterris par terre a quelque mètre de nous, il s'étira faisant craquer sa nuque, baillant au passage, puis croisa les bras et parla. Je me tourna vers la demoiselle qui m'avait insulté, je pense que je l'aurais déjà noyer si je n'étais pas d'un calme incroyable. Je réussis tous de même à parler.


-Il a raison, je n'ai jamais pris le partis de qui que soit, et je ne commencerais pas maintenant, bien des différent ce sont réglés rapidement et sans violence parce que je me suis permise de me mêlé des affaire des autres....Et me menacer ne servira à rien pour la simple et bonne raison que les menace je m'en contre-fiche.

Ma voix et mon visage étaient calme, j'observais la demoiselle, contrairement aux précédent cas celui-la allait être plus dur à réglé, cette jeune fille n'a pas du tous le sang froid, je n'aime pas particulièrement me battre donc j'espère ne pas en arriver jusque la. Je resta tous de même sur mes gardes, on ne sait jamais, puis je repris la parole sur un ton tous aussi calme que le précédent.

-De plus tu as oublié une option, celle où tu décide de te calmé et de régler verbalement et calmement vos différent parce que tu es une jeune femme intelligente qui a compris que fracasser les autres ne servait pas à grand chose.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newchevalierdemeraud.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En tête à tête avec une furie mégalomane.   

Revenir en haut Aller en bas
 

En tête à tête avec une furie mégalomane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Ailleurs, dans l'enceinte du pensionnat :: La forêt-